Le vice-Premier ministre Showkutally Soodhun et le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs, Ashit Gungah, ont annoncé ce matin une baisse de l’ordre de 33% du prix du bouc et du mouton pendant les fêtes de fin d’année. Ainsi, le prix du bouc sur pattes, fixé à Rs 300/kg depuis décembre 2014, passera à Rs 185/kg, tandis que celui du mouton passera de Rs 300 à Rs 200/kg, et ce à partir du 7 décembre. Le ministre Gungah fera approuver les nouveaux prix par le conseil des ministres vendredi afin de donner force de loi à ces propositions.
Showkutally Soodhun a rassuré la population qu’il n’y aura aucune pénurie de ces animaux durant la période des fêtes, précisant qu’une cargaison arrive d’ailleurs au pays dans les jours qui viennent. « Nous avions promis de faire baisser les prix du bouc et du mouton, comme nous l’avions fait pour le boeuf à l’occasion de la dernière fête de l’Eid-ul-Adha. Aujourd’hui, nous tenons notre promesse avec l’aide de la firme Socovia », a-t-il déclaré.
Le vice-Premier ministre a cependant fait ressortir que le gouvernement examine actuellement le prix du boeuf mis en vente dans les différents marchés du pays. « Une décision sera prise d’ici la fin de la semaine afin que les importateurs, les bouchers et les consommateurs sortent tous gagnants de cet exercice », a-t-il dit, et ce « pou enn pri rezonab, pou ki nou don maximum soulazman a ban konsomater ».
Pour sa part, le ministre Gungah a rappelé avoir pris l’engagement de revoir les prix des articles de consommation lors de la campagne électorale de fin 2014. « Nous sommes en train de respecter notre engagement. Ainsi, la Consumer Affairs Unit de mon ministère travaille sur ce plan, surtout par rapport au prix et à la qualité des produits. Mais il n’est pas facile de soulager la population après dix années de misère et de manque de volonté de la part de l’ancien gouvernement. Nous ne pouvons tout faire d’un seul coup », a lancé le ministre.
S’agissant du prix du poulet, le ministre a indiqué avoir rencontré les producteurs, qui lui ont expliqué leur situation. « De notre côté, le National Price Consultancy Council travaille sur ce sujet et nous fera ses recommandations. Entre-temps, nous leur avons dit que les prix du poulet devraient également baisser. Ils ont proposé des promotions pendant la période des fêtes, qui ramèneront les prix de Rs 170 à Rs 130/140/kg », a terminé Ashit Gungah.