Les cavaliers locaux ont le vent en poupe. Samedi dernier, ils se sont taillé la part du lion, avec sept victoires sur huit. À commencer par Rehaze Hoolash, qui a retrouvé le winner’s box après presque deux ans. En selle sur Jullidar (12/1) dans la course d’ouverture, il a laissé courir le pensionnaire du yard de Patrick Merven à l’ arrière-garde avant de terminer en bolide. Pour rappel, le hongre bai portait des oeillères à nouveau. Jeanot Bardottier n’est pas resté en dehors de la fête. Profitant des malheurs d’Avail, qui a manqué le départ, il a conduit Aficionado à bon port. Du coup, le « pédaleur » porte son score à 13 victoires et passe devant Robert Khathi et Steven Arnold, tous deux infructueux lors de cette 20e journée. Nishal Teeha a sauvé sa journée en faisant triompher Prince of Thieves (24/1). Il y a également eu Yashin Emamdee et Kersley Ramsamy qui ont, eux, enregistré un doublé. Le premier a réalisé une belle course avec Sierra Redwood, en partant aux 1000m, pour ne plus être rejoint. L’alezan a ainsi ouvert son compteur. Puis sur Tabreek, extrême outsider coté à 19/1, qui est venu s’imposer au finish, au nez et à la barbe des favoris. Kersley Ramsamy s’est lui manifesté avec Trackmaster dans la 4e épreuve et Golden Ball dans la course de clôture. Seul le Sud-Africain Donovan Dillon a survécu à cette razzia. Il a été exact au rendez-vous avec Lee’s Star, qui a pris le meilleur de ses adversaires dans la 3e course, pour s’offrir une première réussite.