LETTRE OUVERTE À LOUIS RIVALTZ QUENETTE: Deux années déjà…….

Deux années se sont écoulées depuis que tu nous as quittés si brusquement en ce samedi 11 juillet 2015.  Deux années qui n’ont pas comblé le vide que tu as laissé en partant.  Ton départ est à l’image de cette plaie profonde qui ne se cicatrise pas et reste toujours béante. Tu nous manques tellement.  Nous savons que rien ne sera plus comme avant mais fort heureusement qu’il y a une part de toi qui coule dans nos veines, et cela nous réconforte.  Tu continues à vivre en nous et nos cœurs continuent de battre à l’unisson.  De ton vivant, tu répétais toujours « Ma force c’est ma famille, je suis fier d’elle ».   Pour cela, nous n’avons pas le droit de baisser les bras et démissionner.  Nous avons le devoir de continuer et de nous battre pour que tu sois toujours fier de nous.
Malgré les problèmes et les peines de la vie, nous affirmons que nous avons eu une vie de rêve grâce à toi et nous souhaitons que cela continue.Le célèbre auteur français Marc Lévy a raison de dire « Je sais désormais que les rêves les plus fous s'écrivent à l'encre du cœur. Même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part ».
Ce quelque part reste et restera toujours un mystère, mais ce dont nous sommes certains c’est que dans ce quelque part, dans cette autre vie, nous choisirons de te ravoir comme époux, aussi bien que comme papa et papi.