Lettre ouverte à Paul Bérenger d’une mauricienne atteinte d’un cancer

Coup de gueule après une énième consultation des plus frustrantes à l'hôpital Victoria. Un oncologue, dont j'apprécie souvent l'efficacité, m'avoue ne pas se retrouver dans mon dossier ; Il se permet non seulement de remettre en cause ce qui a été décidé par mon médecin traitant quatre jours auparavant mais surtout de me balancer : « For two years you've had only palliative care... Sorry to tell you that... It's not going to cure you... » Ses mots résonnent dans ma tête sans arrêt. Ce médecin devrait réviser ses cours de médecine ! J'ai reçu dix-neuf cycles de chimiothérapie et il ose me parler de soins palliatifs ?! Les « soins palliatifs » signifient : « l'ensemble des soins médicaux et psychologiques donnés aux malades en fin de vie ». Ses propos voudraient-ils sous-entendre qu'à Maurice on n'essaye pas de guérir les gens atteints du cancer ? En tout cas, c'est ce que je ressens.
M. Bérenger, selon nos spécialistes et notre gouvernement, nous sommes correctement équipés et nos médecins sont compétents, je ne comprenais donc pas ceux qui, comme vous, partaient se faire soigner à l'étranger quand ils pouvaient le faire à Maurice. Mais aujourd'hui je suis contrainte de faire de même. Et je me dis que si on n'a pas les moyens, on crève ! J'ai écrit au Ministre de la Santé, j'ai écrit sur les réseaux sociaux, j'ai même eu une correspondance personnelle avec une politicienne, elle m'avait promis de changer les choses (je l'ai crue, mais cette politicienne a subitement coupé tout contact avec moi… Merci Madame ! Bravo ! Vous me prouvez malheureusement que les autres ont eu raison de me dire de me méfier de vous…), j'ai même contacté la presse mais mon appel est resté sans réponse du ministère et ma démarche a été mal vue par certains médecins.
Où est le mal de dénoncer ce qui ne va pas dans le système ? Je ne dis que la vérité, mais du coup, comme de nombreux malades, par crainte de représailles, je préfère rester anonyme cette fois. J'aimerais beaucoup en discuter avec vous, partager mon expérience et vous demander de visiter le département de cancérologie de l'hôpital Victoria, non pas quand tout le personnel vous attend et qu'on aura tout “mis en ordre” pour la visite de marque, mais régulièrement et sans prévenir afin de constater les nombreuses failles du système et l'améliorer. Je sais que vous, qui souffrez du cancer comme moi et de nombreux Mauriciens, montrerez de l'empathie.
Je ne vous parle que de ce que j'ai vu. Certains dossiers s'égarent et se retrouvent par erreur dans d'autres départements, sans parler du temps perdu à les chercher et à attendre qu'un domestique soit enfin disponible pour le ramener au médecin. Sans ce dossier, vous ne voyez pas votre médecin, vous n'avez aucun soin. Certains patients souffrant atrocement se tordent de douleur sur une civière ou une chaise roulante pendant des heures sans avoir ni calmant ni un lit tant que leur dossier n'est pas acheminé à la salle de soins. Certains résultats d'examens se retrouvent par erreur dans le dossier d'un autre patient. Et encore, faut-il les retrouver sinon le médecin renvoie sans complexe le pauvre malade refaire l'examen ! Et c'est une journée de perdue, voire des jours perdus si les résultats prennent plusieurs jours pour être obtenus. Par manque de domestiques disponibles, ce sont les malades eux-mêmes qui doivent se traîner jusqu'au laboratoire, qui se trouve à plus de deux cents mètres, pour y déposer leur échantillon de sang prélevé et qui doivent faire des va-et-vient entre la salle d'attente et le laboratoire pour récupérer les résultats. Saviez-vous tout cela ? Toutes ces anomalies sont devenues avec le temps des attitudes acceptées dans les mœurs de nombreuses personnes et j'en suis révoltée ! Et que font les autorités pour changer ces failles ?
En France, vous avez dû apprécier le savoir-faire du corps médical. Vous avez, je suis sûre, apprécié que votre cas fut examiné et discuté par plusieurs spécialistes avant de définir la meilleure stratégie thérapeutique possible. Vous savez que pour ce faire ils se sont appuyé sur les résultats des études scientifiques. Et enfin ils ont établi une proposition de traitement qui a été discutée avec vous. Et comment cela se passe à Maurice ? Moi, j'ai la chance de pouvoir me documenter sur ma maladie mais je me demande comment font les autres malades : Ceux qui ne peuvent comprendre le traitement administré par des médecins qui ne prennent pas le temps de leur donner des explications ? Ceux qui ne parlent pas un mot d'anglais mais qui se retrouvent au milieu d'une 'double consultation' (deux médecins auscultant deux patients à la fois dans un même cabinet ! Bravo l'intimité et le respect de la dignité du malade !) dans une langue qu'ils ne comprennent pas ou dans des termes trop techniques pour le commun des mortels ? Ceux qui n'ont pas les moyens d'aller consulter un autre médecin afin d'avoir un autre avis médical ? Eh bien… Ils subissent leur sort… tout simplement… Quelle horreur !!
Certains médecins nous reprochent de demander un deuxième avis médical alors que c'est notre droit et qu'ils devraient nous comprendre et surtout assurer la coordination avec les autres intervenants ! Ne feraient-ils pas la même chose s'ils étaient malades ? Et quand nous demandons une copie de notre dossier médical, elle est refusée. Et pourtant - et je trouve légitime - certains réussissent à se procurer ce document ou une copie… Comment y sont-ils arrivés ? Faut-il avoir des contacts ? Comprenez ma frustration ! Je trouve aberrant que Mon dossier soit la propriété du gouvernement comme il est stipulé dessus. Quelle est la raison de ce refus ? Y a-t-il des erreurs à cacher ? Il s'agit de Ma santé : Mon dossier est donc Ma propriété ; les contribuables payent suffisamment de taxes à l'État pour que ce dernier ose nous refuser ce droit !
Les médecins devraient aussi informer leurs patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Ils ne devraient jamais tromper leur confiance ou forcer leur conscience. Or, c'est ce que j'ai ressenti à plusieurs reprises. Je me suis donc documentée, j'ai posé des questions, j'ai fait entendre ma voix quand je n'étais pas d'accord, mais je suis fatiguée d'avoir à toujours contre-vérifier ce que les responsables me disent et d'être sur mes gardes pour bloquer leurs éventuelles boulettes et il y en aurait eues si je ne l'avais pas fait !
C'est donc décidé : je m'en vais à l'étranger pour continuer mon traitement. Je n'ai plus confiance en le service de santé de mon pays. Et pourtant, j'y ai cru, j'ai été une patiente qui avait de bons rapports avec le personnel médical et qui ne demandait qu'à être à leurs yeux un individu à part entière et non un produit fabriqué à la chaîne ou une marionnette manipulable. Nos oncologues sont débordés puisqu'ils travaillent tous dans le privé et dans le service public. C'est inadmissible ! S'il y a un manque d'oncologues, que le gouvernement en recrute d'autres de l'étranger ! Ainsi les patients recevraient un peu plus de considération et une attention particulière. Je me suis battue pendant deux années en y croyant mais aujourd'hui c'est la grosse déception, la frustration et la colère qui m'habitent. Trop de « zéro psychologie », trop de reproches, trop de sarcasmes, trop de temps perdu, trop d'erreurs, trop d'incompétences, trop de contradictions, trop d'incohérences, trop d'à-peu-près, trop de je-m'en-foutisme, trop de frères et sœurs qui y ont laissé leur vie, bref... TROP !!
J'ai décidé de me secouer et d'agir, de me donner une chance de VIVRE et non pas seulement de survivre !! Je dois tourner la page même si cela me fait très mal. Je pleure d'avoir à quitter mon enfant mais de l'autre côté de l'océan il y a cette lueur d'espoir... L'espoir d'être comprise, d'être rassurée, d'être dans un cadre sécurisé, d'être informée et soignée correctement par des professionnels, d'être écoutée, d'être perçue comme une malade avec toute ma souffrance et ma dignité. Ressentir enfin que les médecins et tout le personnel soignant vont tout faire pour m'aider à voir grandir mon enfant ! Je voudrais ici remercier une amie, jeune médecin, Mauricienne, qui m'a encouragée à prendre cette décision de partir et qui m'a donné de précieux conseils. Si tous les médecins pouvaient avoir la même conscience…
Je me fais la Voix des Sans-voix et de tous ceux qui sont obligés de rester à Maurice pour se faire soigner. Ceci est un S.O.S. lancé aux médecins et au personnel soignant. Faites un examen de conscience. Ce n'est pas ma lettre qui changera notre système foireux mais j'ose espérer que ne serait-ce qu'un oncologue sera touché par mon cri qui est notre cri et qu'il agira pour changer les choses. Marre de la politique de l'autruche ! Levez la tête ! Ouvrez les yeux, ouvrez votre cœur, il vient chaque jour à l'hôpital une centaine de patients avec toutes leurs souffrances et qui ne demandent qu'à vous faire confiance, qui croient que vous allez tout faire pour les guérir et qui ne demandent qu'à être respectés.
Vous les diplômés en médecine, même si le serment d'Hippocrate n'a aucune valeur juridique, faut-il vous rappeler que vous êtes liés à des obligations légales, morales et éthiques ? Et qu'avant tout vous devriez être au service des patients ?
Ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg, il ne s'agit que d'un témoignage d'un individu, mais il y a un travail titanesque à accomplir et j'espère, M. Bérenger, que nous pourrons compter sur votre volonté d'améliorer notre service médical à Maurice à votre retour. En vous souhaitant de tout cœur une meilleure santé. Bon Voyage !
Une citoyenne qui se bat pour vivre !


Commentaires

Que puis-je vous dire, Madame, après que d’autres vous ont témoigné leur soutien et leur compassion sur ce Forum? Déjà, c’est quelque chose de formidable, toute cette chaleur humaine ! Vraiment « l’homme se découvre devant l’obstacle », comme le dit si bien St-Exupéry : l’adversité aide à élever notre potentiel - ces valeurs qui résident en nous à l’état latent - jusqu’aux plus hauts sommets. J’ajouterai, à nous rapprocher de Dieu. Les Sages ne disent-ils pas que lorsque Dieu aime une personne, Il lui donne une maladie ? Pour qu’elle se rapproche de Lui ! Pour qu’Il lui pardonne ses errements ! Son amour et Sa miséricorde ne font qu’un. Comme Ses autres attributs, d’ailleurs. La plus petite épine qui gêne cette personne lui est écrite comme une bonne action. Car qui est-ce qui est la plus apte à se souvenir de Lui et à s’agripper à Lui que l’âme en détresse? Et par là-même de recevoir la vie éternelle en retour, n’est-ce pas merveilleux ?
Je ne sais pas, Madame, de quel cancer vous souffrez, mais il paraît que la grossesse freine son évolution et, selon le docteur Hamer, peut même le cicatriser. Et que, selon lui, la douleur est signe de guérison. Je ne sais pas si ce lien http://bouger-la-vie.com/blog/le-docteur-hamer-et-le-cancer/ peut vous être utile, mais, à mon avis, la foi en Dieu est une guérison certaine à moins qu’il ne soit écrit autrement. Car Lui, le Tout-Puissant, qui domine toute chose, peut tout guérir. Il pourra vous guider vers la guérison.
Ma formule à moi peut se traduire ainsi :
« Il n’y a d’autre dieu que Dieu. Dieu est le plus Grand. Et Gloire à Dieu. Et Louanges à Dieu. Et je me repens à Celui dont Il n’y a d’autre dieu que Lui, le Premier et le Dernier, l'Apparent et le Caché. Il fait revivre et Il fait mourir. Et Il est Celui qui ne meurt pas. Dans Sa main il n’y a que le bien. Et Il possède le pouvoir sur toute chose »
Je la récite 100 fois chaque jour, 100 parce que Dieu possède 99 des plus beaux Noms ou Attributs et le centième, c’est Son Nom propre, Al-lah (le Dieu) Il est l’Unique, sans associés. Et j’y crois en chaque mot.

Merci Ismael pour votre commentaire et cette belle profession de foi. Oui, je crois en Dieu et en sa bonté et en sa miséricorde! Je crois qu'Il me guérira! Amen.
Mon cancer ne peut pas etre soigné par une grossesse malheureusement... Au contraire! J'ai un cancer du sein métastasé aux os et ce type de cancer se nourrit d'hormones. Donc, il faut éliminer toute production d'hormones. Une grossesse au contraire ne ferait qu'alimenter mon cancer... Merci pour le partage et le désir de m'aider.
Que Dieu vous bénisse...

Merci. Et que Dieu vous bénisse aussi et vous guérisse, Madame ! Bon courage !

Chere Lecteurs, Moi medecins de longue date, Je vous confie une chose... a tous le people souffrant et accompagnant leur proche. C'est trop facile de dire que les medecins et personne hospitalier font ceci cela. Ce trop facile de dire que le system est au moyen age... Avez vous deja demander a un medecin ou est la faille??? Penser vous que cette attuitide de votre medecin est generaliser? Y a-t-il des gens qui ne sont pa gracieux a des personnel soyant?? Madame, en comprennant sincerement votre douleur, desoler de vous dire, et a vous autres qui n'ont pas confiance au system public de Maurice.... Reflechissez avant de pointer du doit! Meme les mimistres not pas un sans faute, comment penser vous qu'un medecin surcharger de travail et d'heure de travail puisse faire zero erreur?? Le system n'est pa parfait, ni pours nous, mais nous travaillons (la pluspart) genereusement! Merci de votre comprehension et arreter de viser tous le medecins et personne1 hospitalier comme BALLE FANNER!!

Vous êtes sur que vous êtes médecin?, l'élite du pays? . Vous écrivez un français calamiteux. Molière doit se retourner dans sa tombe....

Cher Ami, SSR était aussi médecin mais ne parlait ni n'écrivait le français correctement. Mais dominait la langue de Shakespeare comme nul autre.
Ce qui vous avancez ne tient pas la route.
Eric

Une hirondelle ne fait pas l'eté!

Chère Madame,

Je comprends parfaitement votre frustration et vous félicite pour avoir eu le courage de dénoncer notre système médical bancal! Les promesses que les séances de chimio vous guériront alors qu'au final ils veulent pas vous dire l'état réel de la patiente. Et encore moins trouver de vraies solutions, voilà par quoi ma maman est passée et aujourd'hui elle laisse derrière elle 3 enfants. Que son âme repose en paix.

Malheureusement, je vois que ça n'a pas changé, vu que c'était il y a 5 ans de cela maintenant.

Vous avez pris une très sage décision, et je vous souhaite une meilleure santé. Combattez ce foutu cancer !

Auliya.

Même chose que les enseignants, ils attendent de rentrer chez eux pour vraiment commencer à travailler.

bravo pour votre temoignage et vous souhaitons le meilleur pour votre sante.

esperons que ce temoignage amenera les responsables de notre systeme de sante (du ministre au plus simple employe, en passant par le medecin) a faire evoluer positivement les choses.
il y a clairement des ameliorations possibles dans l organisation, dans les ressources mises a disposition et dans la qualite de service offerte.
Techniquement aussi, une radiotherapie localisee et a intensite variable (technique pas encore disponible a maurice, que le medecin de Mr Berenger a vivement recommande) permettrait de ne traiter QUE la zone du cancer et QU'A l intensite necessaire pour ce cancer, evitant ainsi les importants colateral damages qui sont lies aux radiotherapies actuellement disponibles a maurice.

vous ecrivez a Mr Berenger comme a un dernier espoir de changement, et je vous comprends. esperons qu il fera partie de ceux qui voudront et pourront ameliorer notre systeme de sante.

Bonsoir,

je suis enceinte et j`ai commence a avoir très mal au ventre, le lendemain, je me rends a l`hôpital Victoria pour voir ce qu`il en est. J`attends une heure de plus que prévu dans la salle d`attente et je passe a 22h parce que la dame qui se charge d`appeler les patients pour entrer en consultation regarde d`après le visage des patients, qui passera en urgence!
J`arrive en consultation et l`infirmière doit appeler le gyneco qui se trouve dans un autre bâtiment pour savoir quoi faire. Il décide un test d`urine et de sang. Arrivée aux toilettes, c`était une vraie horreur, pas de papier, les portes ne se ferment pas, de la boue parterre et je ne vous parle pas de l`état des toilettes même et de l`odeur! Bref j`attends jusqu`a l heure du matin d`avoir mes résultats et la encore, il m`a fallu me lever et aller voir l`infirmière pour la énième fois pour connaitre mes résultats! Le gyneco arrive a 1:30 du matin parce que c`est lui même qui se charge des accouchements dans l`autre bâtiment. Il me propose de venir le lendemain avant 16h pour une échographie. Je m`absente du travail et j`y vais avant 14h. J`attends dans la salle de consultation encore et repasse en consultation alors que j`ai déjà fais cela le jour précédent. Il me demande de repartir a la réception, de prendre ma carte de la veille et de me diriger dans un autre bâtiment pour femmes enceintes. J`y vais, donne mes cartes de la veille et du jour et lui explique et a ma grande surprise, elle me dit qu`elle ne faisait pas d`échographie a l`hôpital! Elle me demande même de partir le faire au dispensaire de rose-hill et un autre jour parce qu`il ne le faisait pas ce jour la! Je reviens au bâtiment précédent et revois le médecin pour lui expliquer ma situation mais il me demande de revenir le lendemain et de recommencer tout a zéro comme ci je n`était jamais passer et comme ça les infirmières accepteront de faire mon échographie! Ça me rend malade, que ce soit concernant l`hygiène, l`incompétence, et l`ignorance de ces soi-disant médecins, ça me dégoûte au plus au point, je préfère en rester la, vous avez du tout comprendre!

Combien de temps encore Paul Bérenger va-t-il prendre pour répondre publiquement à cette dame qui est dans la souffrance à cause de la salle mentalité de médecins et du personnel médical? A Maurice, on a les moyens matériels pour guérir les malades mais le médecins et le personnel médical n'ont pas le caractère et l'esprit bienveillant nécessaires pour soigner les malades. La médecine est le domaine par excellence où on a besoin le plus de civilité, de tact, de psychologie et de compassion pour atténuer les souffrances et guérir les malades. C'est le règle élémentaire de la guérison; on a pas besoin de faire des études de médecine pour le savoir. Tout le monde travaille pour de l'argent mais il faut surtout travailler pour accomplir la mission même de sa formation professionnelle. La conscience professionnelle est le guide suprême de tout bon travailleur. Mais l'arrogance, le mépris, l'incivilité, l'avidité pour l'argent, l'incompétence et la paresse sont les plus graves maladies de nos médecins et personnel médical. Qu'ils fassent un effort pour se soigner ou que nous les soignons nous-mêmes, en leurs exigeant un service impeccable et humain en tant que taxpayers ou clients. Organisons une manifestation nationale pour dénoncer avec force, l'inhumanité dans les hôpitaux publics et exigeons l'humanité et la compétence des médecins et du personnel médical: nous les payons et nous avons droit à un service parfait. Tant qu'on restera docile, tant qu'on aura peur d'eux, ils feront la pluie et le beau temps. Le temps de la correction est venue! Agissons!!! Le droit à la santé est un droit humanitaire mondial et "the protection of right to life" est un droit constitutionnel (sections 3 et 4 de notre Constitution). Toute forme de 'prise de vie'(lente ou rapide) d'une personne, est un crime punie par la loi! C'est pour cette raison, qu'une négligence ou erreur médicale peut être qualifiée comme crime et lourdement sanctionnée. Barré nou vini!

Réponse à un certain Manjoo: Paul Bérenger a, selon la presse, quitté le pays, le 11 juin, pour prendre connaissance des premiers résultats de son traitement. La lettre de la dame a été publiée le 12 juin dans une page forum. Nous trouvons assez difficile dans ces circonstances qu’il puisse répondre à cette tribune. Certains semblent oublier qu’il est lui aussi un être humain, qu’il souffre d’un cancer à la gorge qui peut être particulièrement handicapant pour sa vie de tous les jours et pour s’alimenter. Le plus paradoxal dans ce qui paraît être un acharnement de certains à son égard, dont un exilé à Paris pour des mauvaises raisons, c’est que tout cela n’aurait pas lieu d’être si Paul Bérenger avait, comme d’autres, décidé de cacher sa maladie. Personne n’aurait pensé l’interpeller alors qu’il n’est plus qu’un simple député en congé de l’Assemblée Nationale. Rappelons quand même qu’il s’est d’ailleurs publiquement engagé à faire des propositions pour l’amélioration des soins dispensés aux personnes atteintes de cancer.
(lettre d'un lecteur qui ne peut répondre par internet)

Cher Manjoo,
Votre premiere phrase est triste a lire.
Comment pouvez-etre impatient et critiquer l'absence de reaction de Paul Berenger alors que celui-ci se trouve en France pour se soigner.
S'il vous plait le sujet est trop grave, elevons le niveau du debat.

Mr Manjoo, good reply , unfortunately your reply start on a negative tone , by pointing the finger to Me Berenger. The letter is in the public domain.Give him time, sometimes things happen away from the glare of public tam tam and paul does not talk with the arrogance and contempt of some actual government spokeperson , be positive , make the first step at the next election

Bien parlé !

Qui nu capave faire pu change systeme la? tout est relatif et tourne autour l'argent, le mal neccessaire.tous dimounes ine vine egoiste et galoupe derriere l'argent y compris les medecins.mais ena ene limite a tout. ena medecin qui pe soigne malade juste pu gagne l'argent , faire zotte souffrire bocoup quand zotte conner qui pas vaut la peine. Si ti zotte frere ou famille proche ,zotte pas ti pu agir pareil. Demande bane docteur si ti zotte qui ti gagne cancer estce qui zotte ti pu daccord pu subir sa banne traitement la.?

Estce qui ene jour pu ena ene zorro qui pu faire justice et mettre l'ordre partout? bien difficile?

Donc qui capave faire. Bisin ene ong qui capave donne ene espoir.commer ena ong pu banne diabetique, lupus et etc. bisin ena ene pou advocate pou banne cancereux. Mo sir pu ena dimoune qui capave donne coup de main, ainsi que quelque oncologue, nedecin generaliste, para medicale et autre.d'autre capave donne ene cout de main pu medicament, transport etc. entre bane cancereux, pu ena bocoup echange et partage bane ti tips pou soulage zotte et resoudre bane problemes, donne conseils, et meme conseil medicale, parfois bane malade conne plus bien qui bane docteurs

et puis capave aussi ena bane echange avec nu pays voisin ( la reunion) qui capave donne ene ti coup de main.

Pas blier qui ena aussi banee oncologue mauriciens qui travaila la reunion, singapour et autre pays. mo sire zotte visite zotte parents freqament a maurice et sa pas pu coute zotte nenrien donne ene deux consultation gratis.

bisin ene grand travail sensibilisation pu mette sa ong la diboute et bocoup support financier (l'argent qui dicte tout)

mo pret pu donne en ti coup de main. si pou chaque cancerux, ena ene famille present. sa faire bocoup.

Chère AURORE,
Vous avez posé la bonne question, que peut on faire pour changer cela ? Aujourd'hui nous n'avons que les ZERO (pas de ZORRO), les PICSOU ou autres FRANKESTEIN. La réponse viendrait peut-être dans le courage du changement qui viendrait du peuple lui même habitué à ne voir que Nation, nom, religion ou couleur.
Bonne journée
ERIC

Chère madame
Bravo pour cette article poignant de veritė ! J'ai eu il y a quelques annėes a vivre le meme parcour du combatant que vous et j'ai aussi decidėe de partir "sauver ma vie " en france . Bien m'en a ete puisque 11 ans plus tard je vais bien ! Pendant les neuf mois de mon traitement il n'y a pas eu un jour ou je n'ai pas penser a ceux qui n'avaient pas ma chance ! Alors je dis comme vous le dites ci bien STOP ! Il nous faut a Maurice un service medicalde bonne qualitėet adaptė a la demande et pour tous ! Et surtout qu'on sorte notre systeme de santė du moyenne age ! Au sujet des cancerologues etrangės : il y a deux ans ou trois peut etre ,nous avons eu la grande surprise de constater que la cancerologue qui nous suivait et qui venait de la reunion depuis plus de 20 ans ,n'avait plus le droit de consulter dans notre si belle ile ! Motif inavouė: trop de cancerologues mauriciens en exercice sur notre ile ! Mais j'ai pu le constater par la suite certain de ces medecins Mauriciens n'avaient ni les connaissances ,ni la psychologie necessaire a traiter de tel cas ! Alors ne faudrait il pas arreter un chauvinisme mal placer et enfin reconnaitre les lacunes de notre systeme !
Chère madame bon courage pour la suite !
Salutations
Valerie d'unienville

Vous avez raison Valérie, nous n'avons pas encore un système de santé digne de ce nom. Lorsqu'une personne est malade, elle est diminuée psychologiquement aussi bien que physiquement, et de ce fait, a besoin d'attention et de soutien moral. Au lieu de cela, vous voyez des soignants (pour la plupart .. mais pas tous !!) brutaux, .. un peu gravement malades eux-mêmes. Il faut une bonne et continuelle formation des personnels soignants, qu'ils soient médecins, infirmiers, nurses ou domestiques. Le malade doit être respecté.
Eric

Chère madame
Bravo pour cette article poignant de veritė ! J'ai eu il y a quelques annėes a vivre le meme parcour du combatant que vous et j'ai aussi decidėe de partir "sauver ma vie " en france . Bien m'en a ete puisque 11 ans plus tard je vais bien ! Pendant les neuf mois de mon traitement il n'y a pas eu un jour ou je n'ai pas penser a ceux qui n'avaient pas ma chance ! Alors je dis comme vous le dites ci bien STOP ! Il nous faut a Maurice un service medicalde bonne qualitėet adaptė a la demande et pour tous ! Et surtout qu'on sorte notre systeme de santė du moyenne age ! Au sujet des cancerologues etrangės : il y a deux ans ou trois peut etre ,nous avons eu la grande surprise de constater que la cancerologue qui nous suivait et qui venait de la reunion depuis plus de 20 ans ,n'avait plus le droit de consulter dans notre si belle ile ! Motif inavouė: trop de cancerologues mauriciens en exercice sur notre ile ! Mais j'ai pu le constater par la suite certain de ces medecins Mauriciens n'avaient ni les connaissances ,ni la psychologie necessaire a traiter de tel cas ! Alors ne faudrait il pas arreter un chauvinisme mal placer et enfin reconnaitre les lacunes de notre systeme !
Chère madame bon courage pour la suite !
Salutations
Valerie d'unienville

Vous avez completement raison de dire que notre system de santé est pourri, tous ces politiciens sont au pouvoir pour nous nous montrer en pleine face et sans gene qu'ils sont au dessus de nous.Ils roulent dans des voitures de luxe, se font soigner a l'etranger pourtant ils oublient que leur mission c'est d'aider a améliorer notre qualité de vie, c'est pour cela qu'on vote pas pour leur fair vivre comme des princes et pour qu'ils se croient tellement au dessus de nous qu'ils ne confient meme pas leur vie a nos hopitaux? Ma fille etait malade je l'ai emmener a l'hopital jeetoo on a attendu pendant des heures dans une salle d'attente remplis d'autres parents et enfants malade, un petit garcon a vomi par terre et le vomi est resté la pendant plus de 30minutes.Une nurse m'a donné un thermometre pour que je prenne la temperature de ma fille elle n'avait pas de fièvre mais pourtant la nurse m'a donné un suppositoire contre la fièvre et elle m'a demandé de le mettre a ma fille sur un lit devant tout le monde sans intimité et sans son aide ni l'aide de qui que ce soit et c'etait a coté de l'odeur du vomi du petit garcon. Imaginait une petite fille de 3ans malade, l'emmener a l'hopital est deja terrifiant pour un enfant ici a l'ile maurice les hopitaux sont traumatisant.Ma fille a du sentir du vomi pendant une demi heure avant qu'une nurse demande a sa mere de lui introduire un suppositoire dans une salle remplie de monde sans aucune intimité. J'ai du emmener mon enfants loin de ces incompetant les larmes aux yeux car quand j'ai protesté le medecin m'a dit " madam system public ca ou pa p payer la ou bizin fair avec ou bien ou al ailleur". Ce jour la j'ai fait une plainte a l'hopital sur leur facon de traiter les enfants mais evidemment j'ai perdu mon temp! Je comprend pourquoi nos chers ministres ne confient pas leur vies et celles de leur famille a notre system de santé, ils savent exactement comment cela se passe!!!

Chère Madame, Chère Compatriote,

Votre cri du coeur m'a carrément - sans faire de jeu de mots aucun - fendu le coeur. Toutes vos tribulations au sein d'un système de santé datant, dans une certaine mesure du 19e siècle, tant par le fond que par la forme, sont le fruit d'un 'je m'en foutisme' latent et général de la part de nos dirigeants Gouvernement comme Opposition. Vous avez bien fait d'adresser cette lettre ouverte à l'ancien Premier ministre (2003-2005) et leader de l'opposition (pendant x années), Paul BERENGER, souffrant de cancer lui-même, donnant du coup plus de résonance à cet étouffement qu'est le vôtre.

Mais pourquoi donc croyez-vous que ce dernier ait pris le chemin de Paris pour aller se faire soigner ? Pourquoi donc tous ces Princes du sol (BERENGER compris) partent à la Réunion, à Paris ou à Londres dès qu'eux-mêmes ou l'un de leurs proches ont le moindre bobo ou des maux aussi graves qu'est le vôtre ?

La réponse est toute simple chère Madame, et d'ailleurs vous l'avez amplement apportée dans votre lettre ouverte : notre système de santé est complètement pourri jusqu'à la moelle. A Maurice, nous vivons dans un système de CASTES, où celle des Médecins est considérée comme hautement intouchable (intouchabilité à l'inverse des Doussades de l'Inde, vous l'aurez compris). Ils font la pluie et le beau temps avec l'aide passive du Prince régnant qui est lui même médecin, Navin RAMGOOLAM.

Quant à BERENGER, il n'en a que faire de la souffrance de ceux et celles qui souffrent dans nos hôpitaux, qui font souvent office de mouroirs. La plupart de ces médecins n'ont aucune considération pour l'être humain et la personne individuelle. Vous n'avez qu'à les écouter parler et vous comprendrez : arrogants, hautains, souvent incultes et teigneux, n'osant même pas vous regarder dans les yeux de peur d'être contaminés ! Certains ne voient malheureusement que l'argent que tel ou tel malade pourrait leur rapporter, un point c'est tout.

Qu'a fait BERENGER pour les gens souffrant de cancer lorsqu'il était Premier Ministre ? Il a fallu que ce mal le frappe de plein fouet pour qu'il dise haut et fort - juste avant de prendre l'avion pour Paris - qu'il changera les choses s'il revenait au pouvoir ! Comique n'est-ce pas ? .. toujours ce foutu pouvoir !

En tout cas, courage chère Madame, partez en France ou ailleurs dans un pays civilisé où l'on vous respectera et respectera votre maladie.
Ne comptez ni sur BERENGER ni sur JUGNAUTH et encore moins sur RAMGOOLAM, ils sont trop nombrilistes pour penser à vous et aux autres citoyens de ce pays.
Bon courage et combattez ce mal qu'est le cancer avec des gens compétents et attentionnés. Retournez guérie et témoignez pour ceux et celles qui ne pourront partir ailleurs qu'à Candos.

Courage !

Ah bon en France il n'y a pas de système de castes pour les ...assimilés. Vous êtes bien au paradis alors!

Cher TOTEM,
Bien qu'il en existe ici, mais au moins eux sont bien élevés et cultivés, pas une bande d'arrogants et se croyant venus d'une autre planète et/ou investis - comme les DICTATEURS africains - d'un pouvoir divin.
Bonne journée.
Eric

Je me demande qui vient d'une autre planète - celle des compléxés!

Funny that you contacted almost everyone, including Paul Bérenger, but you did not contact Navinchandra Ramgoolam.

Nothing funny trust me... I wrote several times to whom the matter concerned but I had NO answer... So I don't trust this government anymore. That's why I decided to write to someone else, someone who's sick like me and who will understand me and the other sick people and who might be able to do something for the country cancerwise... Nothing funny when you have cancer Madam/Sir...

un grand bravo! get well soon!

J'admire votre coup de gueule. Votre article, tout en nous exprimant votre état d'âme, nous montre les rouages de notre système hospitalier. Oui la santé est gratuite, oui les hôpitaux sont assez bien équipés, oui nous avons des spécialistes, mais la seule chose qui manque c'est l'empathie du système et l'envie d'un manitou de coordonner les services hospitaliers entre eux.
Tout ce que vous vivez chère madame, je le vis aussi mais par procuration. J'ai un proche qui souffre autant que vous, qu'on ballade de service en service, qui subit des soins dont il ne comprend pas le sens ni l'utilité. Dès qu'il pose la question, on le réprimande comme si il était un moins que rien, un mendiant devant la porte d'un riche. Une fois, ce proche de premier degré est tombé dans la rue, les passants ont hélé un taxi pour le ramener aux urgences. Il a souffert pendant 3 jours,alité, sans que la responsable de salle ne lève le petit doigt, et dès qu'on enquérait de sa condition, elle nous disait : "C'est moi la chef, c'est moi qui décide si il faut qu'il voie un spécialiste ou pas." Après 3 jours sous des anti-douleurs, ce proche est rentré, sans avoir vu un spécialiste, sans savoir de quoi il souffrait, sans que son dossier de "cancer" soit ramené à la salle pour voir le lien. Rendez-vous eu avec un médecin généraliste dans 1 mois et demi à la suite d'un scan dans 1 mois.

Je vous encourage énormément dans votre démarche à aller à l'étranger, ici si vous n'avez pas des contacts ou que vous n'êtes pas proche des hauts-placés du gouvernement, vous serez qu'un dossier qu'on traîne de service en service, qui doit aller déposer ses échantillons de sang, de toute façon vous avez un cancer, c'est une fatalité, ce n'est qu'une question de temps avant que sur ce fameux dossier dont vous n'avez jamais ouvert qu'on tamponne en rouge sang : DECEASED.

Je vous souhaite bon courage à vous et à votre famille, continuez de vous battre et mettez toutes les chances de votre côté, endettez-vous s'il le faut mais de grâce, perdez pas espoir. Le cancer est guérissable dans tellement de contrées certes lointaines.

Merci pour votre commentaire et votre témoignage poignant!! Quelle atrocité de vivre ce que votre proche vit! C'est malheureux et même scandaleux de savoir que ce cas est très fréquent ici. Vous avez trouvé les mots justes et je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites! J'approuve et j'adhère totalement à cette phrase : "la seule chose qui manque c'est l'empathie"... Eh oui! L'empathie!! Un mot inconnu de grand nombre de gens du service hospitalier... Et il y a cette phrase qui me fait frémir mais qui est d'une criante vérité malheureusement encore une fois: "e toute façon vous avez un cancer, c'est une fatalité, ce n'est qu'une question de temps avant que sur ce fameux dossier dont vous n'avez jamais ouvert qu'on tamponne en rouge sang : DECEASED." J'ai vu trop de soeurs et frères s'éteindre alors que je suis persuadée qu'il y avait un moyen de les soigner autrement!! S'ils avaient pu partir... Merci encore pour votre troublant témoignage!

Je vous souhaite Madame,de tout coeur,un bon retablissement et une meilleure sante.

Merci pour votre commentaire et vos souhaits.

@ KUNG FU PANDA, what is a <> is this something new, or something some doctors do not know about,for greed has changed it all, Greed for money.

Dear Dincy D'olo, thanks for the comment but I don't understand the 1st part of your sentence : " what is a <> is this something new".

Certains fonctionnaires (y compris des médecins spécialistes) ne viennent sur leur lieu de travail que pour inscrire leur présence et empocher la paye à la fin du mois.Ils font le minimum et se permettent de recruter des clients pour leur clientèle privée ou autre clinique.

CHOQUANT!!!!!!!!!!!!!!!! Merci pour votre commentaire. Et si vous êtes malade comme moi, je vous souhaite sincèrement une meilleure santé!!

M. Paul Bérenger doit répondre publiquement, dans le journal Le Mauricien, à cette 'fille du pays' car elle l'a écrit publiquement et qui est dans une vive détresse à cause de sa maladie mais surtout en raison de ces comportements inhumains et scandaleux des médecins incompétents et du personnel médical à Maurice qui n'ont aucune civilité et psychologie envers les malades: ils traitent les patients comme des bêtes! C'est révoltant! La lettre poignante et véridique de cette dame, qui malheureusement doit abandonner son enfant pour aller se faire soigner à l'étranger, nous interpelle tous. Le Premier Ministre, s'il est malade, se fait-il soigner à Londres? Le Leader de l'Opposition, M. Bérenger, qui est payé par l'argent public de taxpayers mauriciens, se fait soigner en France. Pourquoi ne se soigne-t-il pas à Maurice? Les mauriciens qui n'ont pas les moyens financiers pour aller se faire soigner en Europe ou ailleurs à l'étranger, que doivent-ils faire? Les dirigeants politiques doivent se donner en exemple et nous montrer le chemin à suivre pour obtenir notre guérison.

Selon RAMGOOLAM, nous avons un très bon système de santé, mais lui-même comme SSR se fait soigner à Londres.

Je suis spécialiste et j'ai quitté Maurice n'étant pas né dans la "bonne religion"... J'ai travaillé à l''hôpital à Maurice. Le système est ainsi fait que si vous n'appartenez pas à la "bonne" religion (ça se voit par votre nom bien évidemment...), vous pouvez à tout moment être transféré de façon punitive ailleurs, voir votre promotion bloquée; on vous fait travailler comme généraliste alors que vous êtes diplomé spécialiste dans un pays Européén. Quand je vois des soit-disant médecins formés en Inde, PAkistan qui sont nuls mais qui sont protégés par des politiciens, que pouvez-vous attendre du niveau de santé?

La corruption, le communalisme, le népotisme ont pourri cette île. L'indice de corruption est au plafond, la liberté d'expression est limitée ( pas d'emprisonnement pour les opposants mais persécution en bloquant les promotions, en transférant,etc...).

mais c'est le peuple qui a voté ce gouvernement: il faut qu'il assume. Tant mieux pour ceux qui se sont expatriés ailleurs, dommage pour ceux qui restent. Le peuple mauricien ne sait malheureusement pas voter....

Merci pour votre commentaire Dr.NO même si vous êtes très dur envers vos compatriotes... Mais quand vous dites que nous ne savons pas voter, j'approuve tristement... Le peuple "admirable"... Très triste aussi d'apprendre votre vécu de la corruption dans votre milieu professionnel... Cela change le visage de notre pays... je suis patriote et fervente ambassadrice du mauricianisme mais quand j'entends de tels propos, ça fait mal de se dire que cela se passe chez nous...

To problem, c'est "n'étant pas né dans la "bonne religion"... " et encore..."soit-disant médecins formés en Inde, PAkistan" et..." n'appartenez pas à la "bonne" religion (ça se voit par votre nom bien évidemment...)" . Seki demontre clairement ki to pa ene communaliste. To ene vrai Mauricien. BRAVO! Si to gagne to formation i'Inde ou Pakistan, to pa ene medecin! Si kikene porte ene nom autre ki nom ki ressemble to nom li vine ene communa,iste! Si Mauricien vote kikene autre ki avek ki li senti li en securite, li pa cone voter et si li vote kouma banne dimoune ki ressembler toi, li cone voter. VIVE LE MAURICIANISME!

Mo esperer ki zotte pou ena couraze pou publier sa reponse la. Mo conner kan certaine dimoune cozer, zot pas appelle sa communalism , mais kan lezotte kozer li communalisme et zotte refize publier!

Pourquoi ne se soigne-t-il pas à Maurice? Cela coute tres cher dans le prive en France. Ma question 1) sa source de revenu 2) taxabilité (MRA ?). Apres on pourra voir s'il aussi clean que son image pretende -du moins apres de ses suiveurs aveugles! Ou sont le investigative journalists?

Again you are missing the point my friend .

It is called " choice ", Choices that individuals made should be respected , for whatever their reason .
If you really want to understand the real meaning and value of the word choice , you should try living and working in a country such as Saudi Arabia (ask the mauritians who work in the middle East).

In Mauritius many mauritians choose to go to the clinics rather than the public hospitals . It is their choice we should respect that whether we agree with them or not.

In Australia a lot of people go private rather than public, It is their choice.

In The UK many people are treated by the public sector(NHS) It is their choice.

I was a patient at hospital Candos for a month at the age of 9 and a close relative of mine was a patient with cancer in Mauritian public hospitals.

The issue is always resources and also staff support and training .Yes The Politicians should put their money where their mouth is but as individuals they are entitled to individual choice....

if choice is the main criteria then it is self evident that mr berenger chose the best treatment for himself and by default admits that the treatment in Mauritius is not good enough for him, and the rest of the population is given a substandard treatment. mr berenger's lack of response to the lady's letter speaks volume however, one would hope that when he holds the reigns of power again he will endeavour to improve the health service to a level that would not warrant his travel to france for treatment.

Cher TOTEM, ne soyez pas NAIF, bien malin (du MRA ou ailleurs) qui saura retracer les GROS SOUS de nos chers politiciens. Connaissez vous l'histoire du CARNET LABOUTIK d'AIR MAURITIUS dans lequel il y avait un certain nombre de noms connus de tous les Mauriciens, qu'en est-il advenu ?

cela coute cher en France? Nettement moins cher que dans le privé dans la chère, très très cher Ile Maurice, c'est mon Plaisir !!!

Merci pour votre commentaire. J'APPROUVE!!! En plus on a les dernières technologies!! Ici, les tarifs des cliniques sont SCANDALEUX!!!

Merci pour votre courage,pour votre génèrosité,pour votre témoignage. la loi du silence tue tous les jours dans notre pays.Nos responsables favorisent cette médecine à vitesse multiples dont les médecins sont complices et entretiennent au détriment de leur professionalisme et surtout au détriment des patients.
Mesdames ,Messieurs les médecins, aller devant un miroir et posez vous cette question fondamentale en vous regardant en face pour imprimer votre mémoire. Pourquoi suis-je médecin ?Ecoutez votre réponse. Je souhaite pour vous quelle est la même que lorsque vous avez commencez à faire médecine.(comme on dit)Dans le cas contraire,redevenez le médecin que vous avez voulu etre.Changer le system,c'est dans votre pouvoir et vos compétences.La médecine doit sauver des vies et améliorer la vie des patients.Si ce n'est pas le cas faites autre choses !!!!
Madame ,bon courage pour votre combat pour la la vie . Elle le vaut bien....

Merci pour votre commentaire très perspicace! J'adhère à votre façon de penser. La loi du silence fait peur. Vraiment peur! Combien de médecins résistent au système foireux? On peut les compter sur les doigts... S'ils pouvaient changer leurs collègues... Merci pour vos souhaits! Oui, j'aime la vie et elle vaut la peine d'être vécue, comme vous dites!!

Madame, vous avez toute notre sympathie et notre encouragement. C'est un service qui deçoit beaucoup les malades. Les mèdecins ici ne sont pas aussi humains que leurs confrères dans les pays développés, pas un brin de psychologie ni de considération pour les patients. C'est un véritable casse-tête pour le public, une honte pour le pays. En vous souhaitant des meilleurs soins à l'étranger et en espérant que quelqu'un bouge pour mettre de l'ordre dans ce secteur.