Les rebelles libyens ont pris mardi le contrôle du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli, portant un coup sévère au régime déjà chancelant, mais le dirigeant libyen, resté introuvable, a affirmé dans la soirée s’être retiré « pour des raisons tactiques ».