Les 150 travailleurs licenciés de la CWA et leur négociateur, Atma Shanto, reviennent à la charge et ont décidé d’entamer des actions musclées face au mutisme du ministère du Travail.

Une équipe a été constituée pour une grève de la faim dans le Jardin de la compagnie dans la capitale le 9 juillet prochain. Ils seront sept accompagnés du syndicaliste à entamer cette grève. « Ce n’est pas normal que nous avons un gouvernement qui continue à ignorer la voix des travailleurs. C’est une décision obligatoire que nous avons du prendre. C’est un calvaire humain, le combat continue », a souligné Atma Shanto lors d’une conférence de presse ce matin au centre Marie Reine de la Paix.

Une réunion est prévue aujourd’hui avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, au  bâtiment de Victoria House. Le négociateur déplore la position de ce dernier: « Nou pu ale ecoute ki ministe travay ena pu dir, mais li rest impuissant face a Ivan Collendavelloo, li p per pu pran decision et le grand responsable ce Ivan Collendavelloo, nu revendication li cler, ce reintegration sans aucun condition ».