Le pilote belge Patrick Hofman réclame en Cour suprême Rs 45 millions de dommages à Air Mauritius. Dans sa plainte, le pilote parle de « licenciement injustifié » de la part de la compagnie d’aviation nationale.

L’affaire sera appelée ce jeudi en Cour suprême pour que la compagnie aérienne puisse fournir ses explications. Rappelons que le 7 octobre dernier, le Prime Minister’s Office avait retiré le permis de résidence de Patrick Hofman. Ce Permanent Residence Permit avait été émis officiellement le 28 avril 2016 pour une période de 10 ans sous l’article 5 A de l’Immigration Act.

Depuis 2003, il avait un contrat en tant que Flight Captain avec Air Mauritius. Il devait prendre le vol à destination de Perth mais, pour des rai- sons de santé, il n’avait pu le faire. Il a même produit un certificat médical à cet effet. À son grand étonnement, le capitaine Hofman devait apprendre le même jour qu’il avait été limogé sans aucune autre forme de procès. Le lendemain, il avait saisi la justice et obtenu un ordre du juge en chambre pour qu’il ne soit pas déporté.