Les grévistes au Jardin de la compagnie

Les licenciés de la Central Water Authority et leur négociateur syndical, Atma Shanto, en sont à leur quatrième jour de grève aujourd’hui. Devant l’absence de réaction des autorités, le comité de soutien s’est réuni à la mi-journée pour décider de la marche à suivre. Une manifestation devant le bureau d’Ivan Collendavelloo n’est pas à écarter.

Au deuxième jour de leur mouvement, les grévistes de la faim ont reçu la visite de plusieurs personnalités politiques, hier. Après les députés du PMSD, Bashir Jahangeer du MSM et les militants de Rezistans ek Alternativ hier matin, c’était au tour des membres du MMM, du PTr et de Lalit, qui leur ont rendu visite. Reza Uteem, Veda Baloomoody, Yatin Varma, Arvin Boolell, Rajni Lallah et Radha Kistnasamy, entre autres, sont tous venus témoigner de la solidarité de leur parti respectif, avec le combat des licenciés de la CWA.

Hier, les grévistes ont également reçu la visite d’un médecin. Il s’est avéré qu’Atma Shanto et deux grévistes souffrent actuellement de tension forte. Mais ils ont tenu à continuer leur grève. « Nous avons déjà dit que nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout », a dit le syndicaliste, affaibli. De son côté, le comité de soutien devait se réunir aujourd’hui pour décider de la marche à suivre. Une lettre avait été remise au Premier ministre en main propre lundi après-midi, réclamant une rencontre pour discuter de la situation. Mais à l’heure où nous mettions sous presse, le comité n’avait reçu aucune réponse du bureau du Premier ministre. Ainsi, les différentes confédérations syndicales constituant le comité de soutien prévoit-il de prendre des actions à partir d’aujourd’hui. Parmi les options : une marche dans la capitale ou une manifestation devant le bureau d’Ivan Collendavelloo, ministre des Utilités publiques, responsable de la CWA.