LIGUE PROFESSIONNELLE : Coup d’envoi « au plus vite », préconise le MJS

Est-ce enfin le dénouement de la longue saga autour du football professionnel ? Tout semble indiquer que oui, puisque le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Mauritius Football Association (MFA) ont finalement trouvé un terrain d’entente à l’issue d’une réunion qui s’est tenue mercredi après-midi.
Les deux parties se sont mises d’accord pour financer le projet à hauteur de Rs 17M chacune. « Il a fallu avoir recours aux négociations pour que les deux parties s’entendent finalement sur ce chiffre », laisse entendre une source proche du MJS. À l’origine, la MFA avait demandé que le MJS soutienne le projet à hauteur de Rs 26 M. Sauf que les implications financières ne le permettraient pas. « Le MJS a déjà dépensé Rs 6 M pour les salaires des joueurs. Tout comme nous avons déjà budgété une certaine somme (Rs10 M) pour l’académie que le MJS veut mettre sur pied. C’est donc impossible de soutenir le projet de la MFA à hauteur de Rs 26 M », ajoute-t-on.
Pas question cependant de rester sur ce chiffre. « Il faudra encore que la MFA apporte sa pierre à l’édifice. » L’instance de Trianon devra donc trouver la somme de Rs 17 M à elle seule, afin de soutenir elle aussi le projet dans son ensemble. « Mais le MJS a accepté de faire une rallonge pour porter le montant à Rs 17 M. »
Reste maintenant à régler le problème du coup d’envoi. Plusieurs dates sont annoncées. Mais il devient de plus en probable que le championnat démarrera vers la fin du mois d’octobre. D’autres sources indiquent la mi-octobre, ce qui laisserait très peu de temps à la MFA pour organiser le championnat.
Mais avant cela, il faudra encore attendre la mise sur pied d’un comité technique qui devra se pencher sur la question de l’organisation de la compétition. Ce comité sera encore une fois composé des représentants des clubs, du MJS et de la MFA. « Il s’agit de travailler au plus vite pour trouver la meilleure formule et mettre sur pied toute la logistique autour », note-t-on. « Tout devrait aller vite maintenant. Il s’agissait de définir les responsabilités pour que les choses se passent bien. »
Pour rappel, l’avenir du football professionnel a été remis en question au moment de l’annonce du retrait de la MPFL. Il a fallu attendre plusieurs mois pour que la situation — notamment le paiement des salaires des joueurs — se décante. Il faut maintenant attendre le coup d’envoi de la saison pour savoir de quoi elle sera faite.