Le constable Gujraz Bhoopendrasingh, âgé de 24 ans, a été arrêté par une équipe de l’ADSU pour “vagabondage” dans la région de Valetta jeudi. Cet exercice n’a pas été de tout repos pour les policiers, le jeune homme, anciennement affecté au poste de police de Barkly, ayant en effet fait preuve de résistance.

Tout a débuté quand les policiers ont reçu un appel le matin à l’effet que le jeune homme avait « un comportement indécent » et injuriait le public à Vyapooree Lane. Le suspect étant connu pour son addiction à la drogue, les hommes de l’ADSU ont vite compris que leur collègue était sous l’influence d’une substance illicite. Dans un premier temps, ils ont tenté de le maîtriser mais Gujraz Bhoopendrasinghl es a alors agressés en leur essayant de leur donner des coups de poing. À un moment donné, il s’est alors saisi de la matraque d’un policier avant d’endommager le 4×4 de la brigade antidrogue en arrachant le rétroviseur.

Le suspect a tenté de prendre la fuite mais a vite été rattrapé par ses collègues avant d’être conduit au poste de police de Saint- Pierre. Les policiers n’ont subi que de légères blessures.

Après une nuit passée en détention, où le suspect a eu le temps de reprendre ses esprits, il a été traduit au tribunal de Moka, où trois accusations provisoires ont été retenues contre lui, soit de “larceny”, “rogue and vagabond” et “damaging government property”. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, Gujraz Bhoopendrasingh a été reconduit en détention préventive.

À noter que le jeune policier avait déjà été arrêté par l’ADSU en octobre 2017, date à laquelle une certaine quantité de cannabis synthétique avait été saisie sur lui. Depuis, il était suspendu de ses fonctions en attendant une décision de la cour. Ce qui ne l’aura pas empêché de récidiver.