La deuxième audience de la séparation de l’archipel des Chagos de Maurice, en 1965, se tient actuellement, devant la Cour internationale de Justice des Nations Unies à La Haye, aux Pays-Bas.

C’est devant le juge Somalien Abdulqawi Ahmed Yusuf et l’imposant banc de 15 juges que défileront cette fois les représentants de huit pays, soit le Sud Afrique, l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, le Belize, le Botswana, le Brésil et Chypre. Chaque pays disposera de 40 minutes pour leur plaidoirie.