Quelque 1 356 nouvelles maisons destinées à ceux au bas de l’échelle sont sorties de terre cette année. Le chiffre de 2 000 logements par an n’a pas été atteint pour cette première année de L’Alliance Lepep. Mais Showkutally Soodhun précise qu’il a fallu d’abord mettre de l’ordre à la NHDC et rappelle l’introduction d’une série de mesures en faveur des plus démunis. « En 2016, nous serons plus agressifs », a-il ajouté. Dès le début de l’année, la construction de 1 256 nouveaux logements sera lancée. Une somme de Rs 1,5 milliard a été investie dans ce projet.
Sur les 759 maisons déjà construites, 253 ont déjà été allouées. Le comité l’allocation travaille sur les autres demandes. Quelque 597 autres unités en construction sont actuellement en construction dans les endroits suivants : Sébastopol (91), Baie-du-Tombeau (12), Calebasses (44), Camp-Diable (16), Pointe-aux-Piments (61), Grand-Bois (2), New-Grove (3), Plaine-Magnien (26), Penang (23), Melrose (71), Mont-Goût (72), Souillac (47), Petit-Bel-Air (73) et Cottage (56).
Showkutally Soodhun a rappelé que, pour sa première année à la tête du ministère, il a fallu avant tout mettre de l’ordre. Il a fait référence aux scandales des terres, mais aussi la mise en place d’une nouvelle équipe à la NHDC, sous la direction de Gilles L’Entêté. « À part la construction, nous avons introduit plusieurs mesures en faveur des personnes au bas de l’échelle. Nous avons augmenté la superficie des logements sociaux, qui sont passés de 39 à 51 m2. Les maisons de la NHDC ont dorénavant deux chambres à coucher. Nous avons introduit un nouveau type de maisons avec trois chambres à coucher pour la classe moyenne. Nous avons revu à la hausse le plafond des salaires pour les bénéficiaires ainsi que le “grant” pour la dalle, entre autres. »
Par ailleurs, sur les Rs 117 millions dues à la NHDC par 3 200 bénéficiaires, la compagnie a pu recouvrer une somme de Rs 98 millions. C’est ce qu’a indiqué hier Showkutally Soodhun, ministre des Terres et du Logement. Il rappelle que ceux ayant déjà payé 75% du prix de vente de la maison ont un délai de deux ans pour rembourser la totalité de la somme. Passé ce laps de temps, ils seront expulsés.
Une somme de Rs 443 millions a été investie dans la rénovation des maisons de la NHDC. Ce projet concerne 10 000 familles sur 70 sites. Le gouvernement a aussi contribué à Rs 2 400 par unité de logement par an sur 41 sites. Une somme totale de Rs 13,8 millions a été utilisée à cet effet.
Parlant des squatters, il affirme que le ministère ne tolérera aucun nouveau cas de squatting. Seuls ceux répertoriés en juillet, soit 1 054 cas, seront considérés pour la régularisation. A ce jour, 422 ont été régularisés sur place, 472 seront relogés ailleurs tandis que 160 cas n’ont pu être résolus car il s’agit de terrains privés. Showkutally Soodhun a ajouté qu’une équipe a été mise sur pied pour surveiller les nouveaux cas de squatting.
Concernant les terres de l’État, Showkutally Soodhun a rappelé que de nouveaux règlements sont en vigueur et que toutes les demandes passeront dorénavant par le conseil des ministres. « Ceux qui souhaitent obtenir des terrains n’ont qu’à remplir le formulaire prévu à cet effet et soumettre tous les documents nécessaires. Il ne faut surtout pas venir me voir car je ne fais pas de favoritisme », a-t-il ajouté.