photo illustration

Les autorités envisageraient-elles une nouvelle formule pour faciliter davantage l’accès au logement des plus démunis? En ce sens, les maisons modulaires pourraient bien être adaptées.

En tout cas, c’est ce que laissent penser les prototypes installés dans le triangle de Réduit par la National Empowerment Foundation (NEF). La semaine dernière, notre attention a été attirée par ces maisonnettes modulaires en container acier résistant aux vents de plus de 280 km/h, érigées non loin de la clinique Wellkin.

De deux à trois chambres à coucher (en fonction de la famille pour qui elle est destinée) avec une kitchenette, un salon et un espace cour, ces logements, prévus pour être agrandis en hauteur, devraient être destinés, selon nos informations, aux personnes enregistrées sous le Social Register of Mauritius (SRM).

Toutefois, à ce stade, il ne s’agit que d’un projet. Des études sont en cours pour analyser la faisabilité d’un tel projet, le site approprié et les coûts que ce type de maisons modulaires – communes dans certains pays étrangers – engendreraient à l’État.