LORETTE DE QUATRE-BORNES: Assemblée spéciale afin de louer le mérite des lauréates

C’est en plein air au Lorette de Quatre-Bornes que s’est déroulée aujourd’hui une assemblée spéciale afin de vanter le mérite de celles qui ont excellé aux examens du HSC en 2011. Djamila Rojoa (première côté science) et Estelle Li Chuen Cheong (deuxième côté Science) ont ainsi eu droit à un tonnerre d’applaudissements. Bonne humeur et fierté étaient aussi au rendez-vous.
À première vue, on se serait cru à une assemblée tout à fait normale. Le corps enseignant réuni derrière la directrice de l’établissement pour la prière, accompagné de la réflexion classique du matin. Une réflexion qui faisait le point sur le fait de devenir quelqu’un et soulignait comment réussir sa vie ne se fait pas seul. Josian How Kon Fah, directrice de l’institution, n’a pas manqué de souligner que Djamila Rojoa est la première côté sciences et Estelle Li Chuen Cheon seconde dans la même filière. Beaucoup d’autres élèves ont aussi brillé aux examens bien qu’elles n’aient pas pu devenir lauréates, souligne-t-elle, ajoutant qu’une des classées de Lorette de Quatre-Bornes est sortie tout juste après la lauréate de Lorette de Port-Louis.
Estelle Li Chuen Cheong, capitaine de natation de la Form V jusqu’à la Upper, avait obtenu six unités en Form V. Cette lauréate de la cuvée 2011 était en plein championnat d’Afrique quand elle a passé les examens du SC. Elle a d’ailleurs fait ressortir pendant son intervention qu’il est essentiel de « pouvoir allier étude et sport ».
Djamila Rojoa a quant à elle exprimé sa joie d’être présente à la cérémonie. Elle a notamment remercié ses professeurs, auxquels elle a attribué le mérite de son succès. Elle a insisté sur le fait que s’ils ne croyaient pas en elle, elle n’aurait jamais pu exceller aux examens. Elle a par ailleurs conseillé aux élèves de « travailler régulièrement mais aussi de concilier étude et détente ».
Sœur Jacqueline Paturau, manager du LCQB, n’a pas failli de remercier les deux lauréates d’avoir montré l’exemple « de travail et de discipline ». Elle a insisté sur le fait que Djamila Rojoa et Estelle Li Chuen Cheong ne seront jamais oubliées. Elle a aussi exprimé sa joie quant au fait que le LCQB a eu deux lauréates. Pour elle, « c’est une grande récompense pour les professeurs, pour leur dévouement et leur travail d’équipe ». Elle a aussi fait ressortir sa joie quant au fait que trois autres collèges de Lorette ont eu des lauréates cette année. « Les collèges de Lorette ont toujours cru en l’éducation pour notre pays et c’est un plaisir de savoir qu’on a toujours notre place dans ce domaine. »
Questionnée sur les études qu’elle compte poursuivre après, Djamila fait part de son intention de s’orienter du côté de la médecine, alors qu’Estelle lorgne du côté des maths. Elles ont par ailleurs toutes deux exprimé leur réticence quant au fait que l’on pourra bientôt entrer en Lower avec seulement trois credits. Elles estiment que cela encouragera les élèves à « la paresse », mais soulignent toutefois que cela pourra aussi être un plus pour ceux qui n’arrivent pas à briller dans les études.