Vers 14 h 10, hier, le personnel de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a débarqué rue Flamboyant, à Résidence Vallijee, muni d’un mandat de perquisition après avoir reçu des renseignements selon lesquels un réseau de drogue opérait à cette adresse.
En arrivant sur les lieux, une fouille minutieuse a été entreprise en présence des occupants de la maison, à savoir Michael William Beniah, un pêcheur de 20 ans, et son jeune frère, âgé de 17 ans. C’est ainsi que trois sacs en plastique renfermant chacun une grosse quantité de drogue synthétique ont été découverts. Au total, environ 38 grammes de drogue synthétique ont été saisis par les officiers de l’ADSU, mais également une somme de Rs 5 000, suspectée de provenir de ce commerce illégal. Michael William Beniah et son jeune frère ont tous deux été appréhendés, répondant d’une accusation provisoire de « drug dealing : possession of synthetic cannabinoid for the purpose of distribution », et ont été conduits aux locaux de l’ADSU à des fins d’interrogatoire. Michel William Beniah a été autorisé à rentrer chez lui le même jour tandis que le mineur a été maintenu en détention et a comparu en Cour aujourd’hui.
Par ailleurs, le même jour, les officiers de l’ADSU devaient également démanteler un réseau de drogue opérant dans la région de Roche-Bois. Munis d’un mandat de perquisition, les enquêteurs de la brigade antidrogue ont débarqué au domicile de Rea Jolie, 40 ans, à la rue Batterie-Cassée. Elle a été appréhendée en possession de 11 feuilles d’aluminium renfermant de la drogue de synthèse. Une somme de Rs 4 000, suspectée de faire partie des recettes de ce trafic, a également été saisie au cours de la fouille. Rea Jolie, accusée provisoirement de « drug dealing : possession of synthetic cannabinoid for the purpose of distribution », a été placée en détention et a comparu en Cour aujourd’hui.