LUTTE CONTRE LA DROGUE : Commission Lam Shang Leen le point de non-retour

  •     Au moins trois VVIPs bien connectés avec le pouvoir politique au cœur des « detailed and well-documented » révélations du témoin de la dernière heure, entendu pendant un peu plus de quatre heures, hier après-midi
  •     De strictes mesures de précaution et de surveillance autour de l’identité de ce « temwin sok samachar », qui a déjà traversé l’épreuve du Credibility Test

L’audition pendant un peu plus de quatre heures de celui qui est présenté comme le « temwin sok samachar » par la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, relance tout l’intérêt autour de la connexion politique avec la mafia de la drogue, non seulement à Maurice mais également au niveau de la région. Ce Special Witness, qui a été entendu dans des conditions de sécurité renforcées, a ciblé au moins trois VVIPs, bien connectés avec le pouvoir politique en place avec des « detailed and well-documented prima facie evidence » de leurs frottements avec des parrains de la drogue et des Drugs Dealings.

Compte tenu de l’aspect délicat et confidentiel de ces révélations, avec des renbondissements à prévoir dès les prochaines convocations, l’identité de ce témoin et la teneur de sa déposition enregistrée Under Oath sont classées dans la catégorie « secret d’État » pour l’instant. Toutefois, des recoupements d’informations effectués par Le Mauricien de sources concordantes attestent de l’authenticité de ce témoignage. Ce Special Witness a déjà passé avec succès une épreuve dans le cadre de son Credibility Test au niveau de la commission. Mais dans l’immédiat, l’on se garde de laisser transpirer la moindre indication au sujet de ces éléments de vérification, susceptibles de mener au dévoilement de son identité. Mais les trois VVIPs dénoncées comme ayant « les mains trempées dans le trafic de drogue et le blanchiment de fonds de la mafia » devront être convoquées de manière urgente dans les prochaines semaines.
L’identité respective de ces trois VVIPs ne devrait pas constituer de surprise pour ceux qui suivent le déroulement des délibérations de la commission d’enquête sur la drogue depuis ces derniers mois. Néanmoins, sur le plan politique, la convocation formelle de ces personnalités par l’ancien juge Lam Shang Leen devra provoquer des remous, pour ne pas dire un tsunami sur l’échiquier politique. En raison de la Documentary Evidence et de la Personal Konwledge portées à la connaissance de la commission d’enquête, l’hôtel du gouvernement, ou encore l’entourage de ceux concernés pourront difficilement brandir la parade des allégations à être prouvées et sujettes à des Rebuttals.
Par contre, à ce stade, la consigne au sein de la commission est motus et bouche cousue sur l’Arresting Evidence gathered at the top secret meeting d’hier même si la pression ne fait que s’accentuer. De sources proches de l’entourage de la Commission, il nous revient que le « grand déballage » de ce « special witness » a « fait beaucoup d’effet sur les membres de la Commission ». Ces mêmes sources confirment que « les informations révélées par ce Special Witness constituent un tournant aux travaux du président Lam Shang Leen, ses deux assesseurs et son équipe d’enquêteurs ».
Il semblerait, de fait, qu’« à la lumière des nouvelles informations données par cet élément, de nouvelles convocations concernant des VIP, entre autres, seront bientôt à l’ordre du jour, afin d’aller au bout des révélations faites à huis clos ». Le président Lam Shang Leen, ses deux assesseurs et l’équipe entourant la Commission d’enquête observent bien évidemment la discrétion totale autour de la déposition d’hier. Il convient ainsi de relever qu’à un certain moment, l’entourage de la commission d’enquête a dû « intervenir pour demander à la presse de respecter la confidentialité observée autour de la déposition de ce témoin choc car il y va de la vie de nombreuses personnes ».
Outre l’identité de ces VVIPs, qui sera connue dans les prochains jours, une autre surprise de taille sur le plan du démantèlement du réseau d’approvisionnement en héroïne est également dans le viseur de la commission d’enquête Lam Shang Leen…