On en est à la dernière épreuve principale d’une journée de courses régulières. Comme on a pu le constater, les chevaux sont fatigués et le club arrive difficilement à réunir le maximum de partants dans une course. Ils sont huit au départ de ce 1400m où on retrouve des compétiteurs d’un bon niveau. Après une saison bien remplie pour la majorité d’entre eux, on a porté notre choix sur Burg pour renouer avec le succès.
Ce cheval n’a remporté qu’une seule course au Champ de Mars. Il est parvenu à ouvrir son palmarès quand il est passé du côté de Shirish Narang. C’est un cheval qui a ses problèmes et, du reste, il ne s’étendait pas bien à l’issue de sa dernière tentative. Il avait aussi été confronté à une boiterie lors de la 22e journée. Ce qui fait que ses deux courses qui ont suivi son succès ne doivent pas trop être tenues en ligne de compte. On l’a trouvé dans de bonnes dispositions à l’entraînement, surtout quand il a évolué aux côtés de Racing For Fun, qu’il a d’ailleurs dominé mardi matin. S’il prend un bon départ et n’est pas bousculé dans la partie initiale, on le croit capable de faire la différence au finish.
Mr Bond, un récent vainqueur et qui est déclassé à ce niveau, mérite la considération. Il profite de sa bonne forme du moment et il est maintenant déclassé à ce niveau. On est toutefois d’avis que le champ qui lui est opposé est plus relevé et que sa tâche devrait être plus compliquée. Il pourrait avoir en Lucky Valentine un bon allié, mais rien ne dit que ce dernier ne courra pas sa chance et tentera de piéger ses adversaires en les endormant dans la partie initiale. S’il y a une telle tentative du côté de Rameshwar Gujadhur, tout reposera sur Promissory, qui devrait faire de sorte que la course soit courue comme il se doit. Et là, on peut faire confiance à Vincent Allet, qui aura donné les ordres qu’il faut à Swapneel Rama pour lancer l’épreuve, quitte à céder le commandement à Lucky Valentine par la suite. Sur ce, on dira que Ryan Wiggins avait peut-être fait un peu trop la dernière fois dans la partie initiale avant de laisser partir Five Star Rock.
On retouve aussi un récent vainqueur, Noah’s Ark, qui est depuis passé chez Alain Perdrau. Lors de son succès, il avait quelque peu surpris car il était venu de loin alors que le rythme avait été démentiel. La question est s’il peut refaire le même coup dans la valeur du jour. La possibilité est bien réelle, mais rien n’est gagné. Pour en revenir à Promissory, il devrait se retrouver dans le box seat. Si son jockey a bien pu gérer ses efforts, on ne voit pas pourquoi il ne devrait pas faire l’arrivée. Patrick Merven a deux engagés, Down Under et In The Loop. Ce dernier n’a rien réalisé de probant et on ne le voit pas influencer la course. Down Under revient à la charge sur le sprint avec l’espoir que le rythme sera à son avantage. Ce qui n’est toutefois pas certain.
Comme dit plus haut, notre choix s’est porté sur Burg. Il est peut-être vrai de dire qu’il ne sera pas trop bien placé dans le parcours et pourrait avoir à faire les extérieurs dans l’emballage final. Mais la facilité avec laquelle il s’est exercé mardi matin pousse à lui accorder les meilleures chances.