Une fois n’est pas coutume, c’est une épreuve de la C5 qui fait office de course principale ce samedi, alors qu’initialement ce sont les chevaux de la C3 qui devraient s’affronter sur 1500m. Cette épreuve a finalement été annulée faute de partants. Selon nous, Promissory semble le mieux placé pour la victoire.
Notre choix est motivé par le fait que l’élève de Vincent Allet descend de classe par rapport à sa dernière sortie et il paraît le plus véloce du lot, sans compter qu’il sera bien servi par sa troisième ligne. Il devrait donc se porter aux avant-postes sans grosse débauche d’énergie et laisser le soin à Lucky Valentine de prendre le relais si d’aventure ce dernier venait à insister pour la position tête et corde. Promissory sera alors dans une position préférentielle pour la victoire, contrairement aux finisseurs que sont Mr Bond et autre Lee’s Star. Ce que les turfistes doivent savoir, c’est que la lice est placée à 5m ce samedi et c’est connu que dans de telles conditions, ce sont les chevaux de tête qui ont de meilleures chances de s’imposer. Ce qui nous conforte davantage dans notre choix. À noter que Promissory n’a pas démérité à sa dernière sortie (32e), malgré une monte peu inspirée de Ryan Wiggins. Il sera associé à Swapneel Rama, qui est à la lutte pour le titre de jockey champion.
Le danger pour Promissory pourrait venir de Mr Bond, impressionnant vainqueur pour son retour à la compétition. Ce sujet a été un modèle de régularité pour sa première saison à Maurice, mais le fait de revenir deux semaines après sa course victorieuse est-il une bonne chose, lui qui reste un sujet délicat ? Son entourage est d’avis que sa dernière course ne lui a pas porté préjudice et l’engagement de Lucky Valentine pour s’assurer qu’il y ait du rythme à l’épreuve est une indication que Mr Bond n’a pas été engagé pour faire de la figuration. Il sera de l’arrivée.
Lee’s Star est un autre coursier qui devrait animer la ligne d’arrivée. Sa dernière défaite peut être mise sur le compte d’un jour sans. Il nous a paru sur la montante à l’heure des galops et avec Pravesh Horil en selle, il mérite d’être repris, d’autant qu’il ne sera pas loin de la tête de la course de sa quatrième ligne.
En revanche, Noah’s Ark et Burg pourraient être desservis par leurs mauvaises lignes. Ces attentistes confirmés sont placés aux numéros 5 et 6 respectivement dans les stalles de départ, ce qui fait qu’il auront soit à attendre la fin des false rails pour trouver une ouverture, soit amorcer leur attaque en épaisseur, ce qui ne sera pas du gâteau avec la lice à 5m. Mais Burg, qui excelle sur la fraîcheur, et Noah’s Ark, impressionnant vainqueur à sa dernière sortie, restent des sujets valables de la catégorie et ne doivent pas être écartés hâtivement.
Quid d’In The Loop et Down Under, les deux représentants de Patrick Merven ? On trouve qu’ils sont barrés par les chevaux cités plus haut. Des progrès sont attendus de la part du premier, alors que Down Under souffle le chaud et le froid. Il a la ligne et le handicap pour lui, ce qui devrait lui permettre d’aspirer tout au plus à un accessit. Il est le choix d’Imran Chisty.