Les autorités malgaches vont rejeter l’appel de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) en faveur du retour des opposants politiques actuellement en exil, notamment de l’ancien président Marc Ravalomanana, a-t-on appris lundi de source gouvernementale à Antananarivo. »Le président Andry Rajoelina a convoqué ses alliés cet après-midi (…) Il n’est pas question d’un retour de M. Ravalomanana », a-t-on dit de même source. Le président Rajoelina devrait donner mardi après-midi une conférence de presse pour exposer la position du gouvernement.