De la magie visuelle, parlée et interactive, du “close-up magic”… C’est ce que promet l’illusionniste Gus, qui s’est fait connaître du grand public à la suite de sa participation à l’émission télévisée La France a un incroyable talent, sur M6. Lors d’une rencontre avec la presse jeudi à l’hôtel Hilton, à Flic-en-Flac, Gus a parlé de son expérience et de son passage à la télévision, allant, pour le plus grand bonheur de ses hôtes et des membres de la presse présents, jusqu’à offrir un mini-spectacle, sorte d’avant-goût de ce qu’il réserve au public mauricien ce soir.
Quelques tours de cartes, faire passer une bouteille à travers une table alors qu’il promettait juste au départ de faire disparaître une pièce de monnaie placée sous cette même bouteille, faire apparaître des mots prononcés par un membre du public sur un papier se trouvant dans sa poche… Autant de numéros proposés dans la bonne humeur et qui ont charmé ceux présents à la conférence de presse de jeudi.
D’un air jovial, le jeune magicien s’approche de celui qu’il choisit comme acteur pour son numéro. À travers ses gestes et ses dialogues, il maintient son attention de même que celle du spectateur, et avant qu’on ne s’en rende compte, le tour est joué. Mais Gus a plus d’un tour dans son sac et affirme que son spectacle contiendra d’autres choses qui devraient plaire à tout le monde. « Merci pour votre accueil. Je suis ravi d’être ici, à Maurice, avec vous tous. J’ai hâte de faire le spectacle de samedi. Ce sera une belle fête », lance-t-il, en indiquant qu’il y aura à la fois du visuel, de la magie parlée et de l’interaction avec les adultes et les enfants. « C’est quoi la magie parlée ? », lui demande-t-on. « C’est un “one man show” de la magie, un “stand-up” du magicien », répond Gus. Le magicien promet du beau spectacle, fruit d’un travail sans relâche qui aura duré six ans de sa vie, depuis sa découverte de la magie. Son show durera une heure et demie, sans entracte.
Sollicité pour parler de son expérience dans l’émission La France a un incroyable talent, le magicien indique qu’on l’avait approché pour participer à l’émission un an auparavant. « J’avais refusé parce que je bosse toute l’année en entreprise. Ensuite, je me suis dit que ce serait dommage de ne pas le faire car il y a des numéros que j’ai créé et que ce serait une bonne manière de les montrer au public. J’ai passé une audition avec 15 autres magiciens, dont certains avaient 45 ans et étaient sur la place depuis une vingtaine d’années. Cela s’est très bien passé dès le départ et je suis arrivé en finale. Mais j’ai finalement perdu contre… un chien », affirme-t-il, provoquant l’hilarité de tous. Il ajoute : « Le producteur m’a expliqué que ce genre d’émission touche les gens et qu’on ne peut pas faire le poids face à un animal ou un enfant. On met tout le monde dans le même sac. » Mais qu’importe la victoire. Gus n’avait pas participé à l’émission pour gagner mais davantage pour montrer ses numéros. « J’en ai présenté trois », dit-il. « Un numéro de mentaliste, un visuel et un sur la magie parlée. » Dans tous les cas, il s’agissait pour lui d’une « belle expérience ». C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il a rencontré le couple Moossa, de Titanium Event Club, agence à qui revient l’initiative de sa venue à Maurice.
Répondant à une question de la presse concernant les retombées de son passage dans l’émission de M6, Gus dit que celle-ci aura eu un « impact » sur sa carrière de magicien car elle touchait le grand public. « Une prestation en soirée privée ou en entreprise touche moins de gens et il n’y a pas d’exposition médiatique », souligne-t-il. De plus, l’émission française lui aura permis d’entrer en contact avec une boîte de production parisienne. « Au mois de décembre, je ferai partie d’une production venant de Broadway avec la participation de cinq ou six magiciens au théâtre des Folies Bergère, à Paris. Donc mon passage sur M6 a été très positif. ».
La conférence de presse était aussi marquée par le dévoilement par Gus du nouveau modèle de réfrigérateur transformable de Samsung. Le constructeur coréen est un partenaire privilégié de l’événement de ce soir, dont des billets sont encore disponibles sur le réseau Otayo à Rs 900 (Or), Rs 600 (Argent) et Rs 400 (Bronze). Les enfants de moins de 12 ans bénéficieront d’une remise de Rs 100 dans chacune des catégories. La directrice d’exploitation d’Otayo, Véronique Mongelard, rappelle que des billets sont également mis en vente en ligne sur le site www.otayo.com. Renseignements sur le 466-9999.