La construction de 6 800 unités de logements à travers le pays devrait être une réalité pour l’année financière 2018/2019. Reprenant ces propos du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, mardi soir, le ministre des Terres et du Logement, Mahen Jhugroo, souligne aussi que 3 041 unités sont en construction en ce moment. Par ailleurs, il n’a pas manqué de lancer ses piques habituelles à l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam.

« Quelque 6 800 unités de logement seront construites pour l’année financière 2018/2019. Pour l’année financière 2017/2018, nous attendons l’achèvement de 1 288 unités avec toutes les infrastructures nécessaires », soutient Mahen Jhugroo. Selon ses prévisions, la construction de 2 171 maisons devra être complétée avec toutes les infrastructures nécessaires pour la période 2015 à juin 2018.

Dans la réalisation de cette vision visant à « offrir un logement à ceux qui n’en ont pas », 3 041 maisons sont actuellement en construction. De ce nombre, 956 seront construites à partir de juillet à Dagotière et Mare- Tabac. D’ailleurs, des fonds ont été obtenus du gouvernement indien et une ligne de crédit a été ouverte. Pour Mahen Jhugroo, son ministère a débuté un « vaste programme » dans la construction de maisons d’une superficie de 50 mètres carrés, « contrairement aux “bwat zalimet” de l’ancien gouvernement ». Il fait ressortir que les nouvelles maisons de la NHDC ont « toutes les infrastructures appropriées pour que les résidents puissent vivre convenablement ». Par ailleurs, l’un des points évoqués par Mahen Jhugroo concernant la construction de ces maisons est « l’insuffisance des terrains ».

De ce fait, pour une exploitation optimale de ces terrains, les unités de logement seront construites de manière variée. Comparant le travail accompli par son ministère à celui de l’ancien gouvernement en matière de construction de maisons, Mahen Jhugroo fait ressortir que « seulement 2 496 maisons ont été construites en 10 ans », poursuivant : « Ce n’est pas comparable à ce que ce gouvernement a accompli en trois ans. » Si pour lui le gouvernement offre une maison décente aux habitants de Longère Tôle, à Baie-du-Tombeau, il avance que « rien n’a été accompli par l’ancien régime en leur faveur alors que l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, était député de cette circonscription ». Pour améliorer le sort de ces habitants, il avance que 150 unités de logement seront construites sur le terrain qu’occupent actuellement ces habitants.

Avant la construction de ces maisons, les habitants seront logés temporairement dans un autre lieu. Par ailleurs, lors de son intervention, Mahen Jhugroo a souligné qu’une somme de Rs 66,1 millions « a été distribuée à 1 090 familles pour couler leur dalle ». Au niveau de la rénovation des maisons de la NHDC, une somme de Rs 176,3 millions sera déboursée. Mahen Jhugroo est aussi revenu sur un Master Plan de 325 arpents de terres à Riche-Terre. À ce sujet, un accord a été signé entre son ministère et Landscope Mauritius pour sous-louer le terrain aux promoteurs.

« Les projets pourront attirer des investissements de Rs 4,4 milliards », dit-il. S’agissant des 160 squatters de La Ferme et Eau-Bonne, Mahen Jhugroo souligne qu’ils seront relogés sur 15 arpents de terres à La Valette. Les maisons seront construites par la NHDC