Les maladies non transmissibles tels le cancer, le diabète et du coeur augmentent d’année en année à Maurice. Sur les 2 500 cas de cancer détectés l’an dernier, 1 500 concernent les femmes et 1 000 les hommes. De plus, les complications liées au diabète sont nombreuses et 1 300 personnes sont traitées par dialyse tous les jours.

En vue de prévenir et éduquer la population sur les maladies non transmissibles, une campagne de 29 jours a débuté jeudi à Goodlands. Cette campagne s’insère dans le cadre de la Journée mondiale contre les maladies non transmissibles. « Trop de personnes souffrent de ces maladies. La plus grande épidémie que nous avons à Maurice est le diabète, mais beaucoup n’y accordent pas d’attention », a expliqué le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, qui participait à l’ouverture de cette campagne.

D’après les chiffres disponibles, 90% des décès à Maurice sont liés aux maladies non transmissibles. Les prévisions indiquent que 50% des Mauriciens mourront avec des maladies du coeur ou du diabète. Parmi ces maladies, fi gure le cancer qui touche plus de femmes que d’hommes à Maurice. Le cancer du sein et du col de l’utérus est plus répandu chez la femme. « L’alcool provoque différents types de cancer tout comme la cigarette », a-t-il dit. Concernant la consommation de l’alcool, 50% de la population y sont accros. De l’autre côté, le diabète touche de plus en plus de personnes. L’une des complications du diabète est la cataracte qui affecte la vue des diabétiques.

D’après les chiffres révélés par Anwar Husnoo, 8 000 chirurgies de la cataracte ont été effectuées. Ces maladies, selon le ministre, peuvent être évitées. Il demande ainsi à la population de changer ses habitudes alimentaires. Et regrette que la tendance à Maurice soit de manger trop de sucre ou trop de sel. Par ailleurs, selon Ashit Gungah qui était aussi présent à cette occasion, l’alcool est un réel problème dans la circonscription. Sillonnant les rues régulièrement, il dira avoir souvent remarqué des habitants saouls vers 9 h 30 sous les varangues des boutiques. Il a annoncé que la Mauritius Telecom Foundation poserait la première pierre d’un centre sportif très bientôt afin de permettre aux gens de la circonscription de pratiquer des exercices physiques.