MANIFESTATION : Lettre de la FTU à Hervé Aimée

Atma Shanto

Atma Shanto, le président de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU), a adressé lundi une lettre au ministre des Administrations régionales Hervé Aimée pour dénoncer les problèmes auxquels les syndicalistes ont fait face lors de leur dernière manifestation.
Jeudi dernier, soutient la FTU, alors que les manifestants devaient se rendre à la plage du St-Géran pour commencer leur manifestation, le directeur de l’hôtel aurait mis des panneaux de signalisation indiquant que la route qui allait vers la plage était close. Des officiers de police en civil et en uniforme étaient aussi présents devant l’hôtel pour empêcher la manifestation d’avoir lieu, affirme le président de la FTU. Les panneaux, dit-il, ont été mis en place par le St-Géran particulièrement à cause de la manifestation, « parce qu’une route publique depuis 40 ans ne peut pas être fermée du jour au lendemain ».
Les manifestants ont pris un autre chemin pour se rendre à la plage de Belle-Mare, où devait avoir lieu la manifestation. Tout le long de la plage, Atma Shanto s’est aperçu que plusieurs bâtiments y ont été construits dans l’illégalité. « Ti ena enn bann konstriksion lor la plaz ki gouvernman pa otorize dapre la lwa », dit-il avec vigueur.
Une lettre a été envoyée dans ce sens au ministre des Administrations régionales Hervé Aimée pour savoir si cette situation était normale et lui demander de prendre les sanctions nécessaires. « Pa kapav bann etranze pe vinn proprieter pei la. Minis la bizin reazir fas a sa sitiasion la ».
Atma Shanto annonce que la prochaine manifestation aura lieu ce jeudi à 9 h, toujours devant l’hôtel St-Géran. Un rassemblement est prévu le samedi 22 juin à 16 h à la Place Taxi, Centre-de-Flacq. Plusieurs dirigeants syndicaux interviendront lors de ce rassemblement, dont Jack Bizlall, Reeaz Chuttoo, Bob Choolun et lui-même.