MANIFESTE ÉLECTORAL PTR/MMM : “Investissements massifs visant une fourniture d'eau 24h sur 24”

Parmi les 15 mesures phares du manifeste électoral PTr/MMM évoquées par Navin Ramgoolam, hier, relevons, d’abord, celle ayant trait à la fourniture d’eau potable. Le leader du PTr parle, à cet effet, “d’investissements massifs” avec l’aide de pays amis visant, entre autres, à la réhabilitation du réseau et à la construction de réservoirs régionaux avec pour objectif final  une fourniture 24 heures sur 24 d’ici à 2016.
Le mode d’application du permis à points, de même que les mesures d’application des speed cameras seront, d’autre part, revus. Le système de double pénalité (amende = points) sera revu. Avec la réduction de trois ans à un an la période de validité des points, une amnistie sera accordée et les compteurs seront remis à zéro dès janvier prochain. Les amendes demeurent, toutefois, payantes.
Au chapitre du logement, outre l’engagement de construire un minimum de 3000 unités d’ici cinq ans, il est question de faciliter l’accès des jeunes couples de la classe moyenne à la propriété.

LES PRINCIPALES MESURES ANNONCÉES
Avènement de la IIe République
Présentation d’un projet de loi prévoyant une meilleure répartition des rôles et des responsabilités attribués au président de la République et au Premier ministre avec le président: élu au suffrage universel à un tour:
nommant le Premier ministre selon les dispositions actuelles de la Constitution:
— procédant à la dissolution de l’Assemblée nationale;
— présidant, quand il le souhaite, le Conseil des ministres et s’adressant à l’Assemblée nationale;
— sera responsable en collaboration, avec le Premier ministre, de la politique étrangère du pays.
— D’autre part, le manifeste électoral prévoit qu’en dehors « des pouvoirs et responsabilités additionnels confiés au président de la IIe République, les pouvoirs, responsabilités et prérogatives du Premier ministre, tels qu’ils existent dans la Constitution, demeureront inchangés. »
 
Les étapes de la réforme électorale
— Les 20 circonscriptions représentées par trois députés chacune alors que Rodrigues élira désormais trois députés;
— L’introduction d’une dose de proportionnalité dans le mode électoral, tout en préservant le First Past the Post, permettant à un parti politique ayant obtenu au minimum10% des suffrages d’être éligible aux 20 party list seats.
— L’obligation aux partis politiques d’une représentation féminine d’un tiers de candidats aux élections législatives
— Une loi-cadre pour régir le financement des partis politiques;
— L’amendement de la Declaration of Assets Act pour rendre les déclarations d’avoirs accessibles au public;
— L’obligation d’une déclaration d’intérêts pour les élus et les hauts fonctionnaires
—   Le droit de vote aux jeunes dès l’âge de 16 ans pour les élections des collectivités locales;
—  La modernisation de l’organisation des élections et l’octroi des pouvoirs et des moyens accrus à l’Electoral Supervisory Commission et au Commissaire Electoral.
 
Égalité des chances et méritocratie
— Révision et renforcement des attributions de l’Equal Opportunities Commission afin de promouvoir la méritocratie au sein des secteurs privé, public et parapublic
— Publication dans la Gazette du Gouvernement de tous les postulants choisis par la Public Service Commission, la Local Government Service Commission ainsi que toutes les Service Commissions instituées sous la Constitution
—  Institution d’une Parastatal Service Commission
— Mise sur pied d’une Land Restitution Commission
—  Révision des Standing Orders de l’Assemblée nationale
Liberté de la presse et télé privée
— Consolider les droits et les libertés de tout citoyen, veiller au respect du droit à l’information et protéger les contrepouvoirs, garants d’une démocratie vivante;
—  respecter et protéger l’intégrité, l’indépendance et la liberté de la presse écrite et parlée, porter une attention particulière au rapport de Geoffrey Robertson QC, sur la Media Law & Ethics in Mauritius
—   introduire un nouveau MBC Act qui, entre autres, favorisera l’offre d’informations et de programmes de qualité, reflétant notre pluralité et notre diversité;
— encourager l’entrée en opération des télévisions privées;
— permettre la retransmission en direct des travaux parlementaires à la radio comme à la télévision.
 
Permis à points : compteurs à zéro
L’accent sera mis sur la prévention et non la punition:
— une flexibilité dans l’application de la limite de vitesse;
—   une augmentation de la limite du nombre de points;
—   la révision du système de la double pénalité (amende + points);
— la réduction de la période de suspension du permis;
—  la réduction de la période de validité des points de trois ans à un an.
— Avec l’introduction du nouveau système, une amnistie sera accordée et les compteurs des points seront remis à zéro.
— Une meilleure prise en charge médicale d’urgence post-accident, l             Mise en place de nouvelles initiatives de sécurité pour réduire les accidents fatals.
— Egalement une rémission de 100% de la taxe pour l’acquisition d’un nouveau véhicule chaque cinq ans pour les détenteurs de patentes de taxi
— Remplacement sur cinq-huit ans, des autobus existants par des autobus dits Semi-Low Floor Buses.
 
Infrastructure: Métro-léger On !
— Métro-léger : démarrage de la première phase reliant Curepipe à Port-Louis avec la construction étalée sur une période de quatre ans.
— achèvement de la Ring Road Phase II incluant la construction d’un tunnel d’environ 800 mètres, construction d’un pont reliant Coromandel à Sorèze, facilitant le transit entre les basses Plaines Wilhems et Port-Louis,
— construction d’une autoroute reliant Forbach à Bel Air, construction d’une autoroute reliant Flacq à Flic-en-Flac, construction d’une autoroute reliant Nouvelle-France à Souillac.
 
Priorité à la sécurité énergétique
— Elaboration d’une politique énergétique pour les prochains cinq ans visant à soutenir une croissance économique annuelle de 5% en moyenne;
— Promotion de l’utilisation accrue de l’énergie renouvelable;
— Renforcement du programme d’aide pour permettre à la population de s’équiper en chauffe-eau solaires,
—  Introduction de la Utility Regulatory Authority et de l’Electricity Act;
— Mise en oeuvre du projet de 4x15 mégawats à la Centrale de St-Louis;
—  Construction de tanks de stockage d’huile lourde d’une capacité de 40,000 mètres dans la région portuaire;
—  Facilitation des projets privés de génération d’électricité (de source solaire, de biomasse et éolienne);
—  Production d’éthanol en vue de son utilisation comme combustible pour véhicules;
— Incitations seront introduites pour l’économie d’énergie dans les foyers et les entreprises;
 
Neuf mesures pour l’eau
— Mise à exécution d’un plan de réorganisation du secteur de l’eau et d’une action énergique pour garantir  dans les meilleurs délais une fourniture en eau adéquate, régulière et fiable 24 heures par jour .
— Les initiatives suivantes sont envisagées
— Achèvement des travaux en cours, principalement ceux des barrages de Bagatelle et d’Arnaud, et la réhabilitation du réservoir de La Ferme
la construction de réservoirs régionaux, pour la remise à niveau de notre système de captage et de notre réseau de distribution d’eau;
— Investissements substantiels dans l’amélioration de la qualité de l’eau potable par la construction d’autres stations de traitement
— Révision immédiate des Water Rights privés existants;
— Fusion de la CWA, de la Waste Water Management Authority et de l’Irrigation Authority en une seule Water Authority;
— Modernisation graduelle de notre réseau de distribution pour réduire les fuites et perditions d’eau
— Travaux majeurs pour réduire les pertes d’eau dans le réseau de l’Upper Mare aux Vacoas;
— Appartements NHDC équipés des pompes modernes pour assurer le stockage d’eau;
— Programme national incitatif pour encourager les foyers à stocker l’eau de pluie pour le nettoyage et le jardinage et réduire le gaspillage;
 
Corruption: Exit l’ICAC, Enter SFO
Cinq principales mesures pour lutter contre la corruption:
— remplacement de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) par un Serious Fraud Office(SFO) doté de vastes pouvoirs d’enquête sur la corruption, le blanchiment d’argent et la criminalité financière tant dans le secteur public que dans le secteur privé.
— Amendements  au Declaration of Assets Act pour actualiser la définition des avoirs à déclarer. Les déclarations d’avoirs seront disponibles sur le site web de l’Assemblée nationale afin de permettre au public d’y avoir accès. Cette loi s’appliquera également aux présidents des conseils d’administration désignés par l’exécutif, aux hauts fonctionnaires et hauts cadres des corps para-étatiques ;
—  renforcement du bureau du Directeur de l’Audit;
pouvoirs accrus octroyés au Public Accounts Committee afin que ceux mis à l’index par le rapport du Directeur de l’Audit soient désormais
— Accountable et des sanctions contre ceux reconnus responsables de manquement;
— mise en place d’un mécanisme pour permettre le contrôle approprié des décisions discrétionnaires et du personnel habilité à les prendre.
 Droit aux policiers de se regrouper
— Reconnaissance du droit des policiers à se regrouper pour assurer
la défense de leurs intérêts collectifs et professionnels
— professionnalisation de la gestion du Police Welfare Fund  pour davantage de transparence
— réduction des délais dans le recrutement et la progression professionnelle au sein de la force policière et ce dans la transparence
— valorisation du contact et de la communication entre police et citoyens,
— amélioration de la formation aux policiers pour asssitance immédiate et particulière, surtout aux femmes et enfants victimes de violence physique et sexuelle avec un nombre plus important de policières recrutées
—  introduction d’un Police Act  et accélération de l’informatisation des services de police.
— création d’ un ministère de l’Intérieur à part entière pour combattre la criminalité et protéger enfants, les femmes et les personnes âgées;
réformes majeures du service pénitentiaire pour moderniser la gestion des prisons,
— Campagne de prévention contre les abus de drogues ciblant les jeunes et adolescents
— réorganisation et modernisation de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) pour lutter contre le trafic de drogues illicites
— révision du fonctionnement de la NATRESA et ouverture de nouveaux centres de désintoxication  avec le concours du privé;
— révéalution du programme Methadone Maintenance Therapy
 
Les mesures pour la petite enfance
—  Augmentation du nombre de crèches, garderies, écoles maternelles, en partenariat avec les collectivités locales avec une attention particulière pour les enfants pauvres;
—  Attention particulière au dépistage médical précoce pour prévenir l’échec scolaire et introduction de la carte de santé pour enfants;
— Prise en charge par l’Etat des enfants handicapés ou avec besoins éducatifs spéciaux
paiement des frais d’examens par l’État pour le SC et le HSC pour les familles touchant moins de Rs 25 000.
 
Education : Abolition du CPE
— Abolition du CPE et introduction du Nine-Year Schooling et introduction d’une évaluation des compétences à la fin de la scolarité obligatoire
— Adoption d’un mécanisme intersectoriel pour obtenir que tout enfant de 5 à 16 ans (Nine-Year Schooling) se retrouve scolarisé, y compris les enfants souffrant d’un handicap physique ou mental;
— Valorisation du statut des enseignants, en mettant au point un cadre intégré pour le recrutement, la formation, le déploiement et la gestion des transferts, la promotion, le développement professionnel continu, et la rémunération des nouveaux enseignants et introduction d’un cours menant à un Bachelor in Education (B Ed) à l’intention des enseignants du primaire;
— formation pédagogique (in-service ou pre-service PGCE)  au personnel enseignant du secondaire
— décentralisation de la gestion scolaire pour accorder une plus grande autonomie aux institutions scolaires.
— Un nouveau book loan scheme au secondaire pour les élèves issus de familles dans le besoin;
— Une reforme globale du curriculum, pour y intégrer l’éducation artistique, l’éducation à la citoyenneté ainsi que l’éducation à l’entreprenariat.
 
Enseignement supérieur: Trois axes
—  Elaboration d’une stratégie et d’un échéancier de mise en oeuvre  autour de trois axes principaux:
— l’accès aux opportunités d’apprentissage pour tous après le cycle secondaire;
— l’équité par le biais de Loan Schemes rendus accessibles à tous les étudiants dans le besoin
—  la qualité, notamment i) la reconnaissance d’institutions, l’accréditation des cours et la validité des diplômes;(ii) l’adéquation des formations offertes eu égard au marché du travail; et (iii) le rapport coût-efficacité eu égard à l’investissement public.
Les fondamentaux économiques
— Elever le statut de Maurice du niveau des pays à revenu intermédiaire au groupe de pays à revenu élevé. L’objectif étant d’assurer plus de justice sociale, une répartition équitable des richesses, une réduction de l’écart entre les riches et les pauvres et le rehaussement du niveau de vie et du pouvoir d’achat.
— Créer des emplois productifs (60,000 à 75,000 sur une période de cinq ans) pour tous avec une attention particulière pour les jeunes et les femmes;
— Stimuler l’investissement domestique, privé et public et l’investissement direct étranger;
— Encourager l’épargne, maîtriser le déficit fiscal et la dette publique, protéger et améliorer le pouvoir d’achat
— Démocratiser davantage l’économie
— Favoriser le développement de nouveaux secteurs clés  dont  l’Ocean Economy, la biotechnologie, la production d’énergie renouvelable, les industries de l’environnement, le tourisme médical, les équipements médicaux de précision
— maintenir le contrôle des prix de vente sur une gamme de produits de base et maintenir les subsides sur le riz, la farine et le gaz ménager;
— Approfondir et dynamiser les activités au sein des divers sous-secteurs tels que le private banking, la gestion de patrimoines et d’actifs, l’industrie de l’assurance et de la réassurance;
— Mettre sur pied un Financial Ombudsperson pour protéger le public investisseur
— enforcer l’attractivité de Maurice afin d’augmenter la dé- pense moyenne touristique;
— Améliorer la connectivité aérienne pour pallier au déséquilibre nombre de chambres d’hôtel/sièges d’avion; et consolider la desserte régionale
lDévelopper davantage l’écotourisme et le tourisme culturel et des villages artisanaux;
— La consolidation de nos marchés à l’exportation et le développement de nouveaux marchés, dont l’Afrique et les pays du Golfe;
— Renforcer les capacités d’exportation ;
— Développer de nouveaux secteurs d’activité industrielle dont l’agroalimentaire et des activités liées à la mer;
— Réduire davantage les coûts de production dans l’industrie cannière et favoriser la diversification vers d’autres produits à valeur ajoutée.
— Réduire notre dépendance à l’importation;
— S’assurer de la promotion de la culture de poissons en cage à travers l’aquaculture
• Enlever la taxe sur les SMS;
— Mettre en place un plan d’économie numérique pour les dix ans à venir;
— Développer la télévision numérique;
•Stimuler le secteur de la construction de l’immobilier
• Introduire un programme de logements abordables pour les jeunes couples
— Faciliter l’accès au capital pour les PME et renforcer la formation continue
— Mettre à la disposition des artisans créateurs un espace plus grand et plus visible dans la section duty free à l’aéroport
 
Renforcement de la solidarité sociale
Révision à la hausse du montant de la pension de vieillesse ainsi que des autres prestations sociales;
— Changement des dispositions actuelles pour permettre aux plus démunis de nos aînés touchant déjà la pension de vieillesse, de pouvoir aussi bénéficier de la pension pour veuve ou de la pension pour handicapé;
— Introduction d’un Income Support Scheme pour les familles percevant de bas revenus;
— Introduction d’une Disability Discrimination Bill
— Mise à disposition d’un service d’aide à domicile
— Remise aux personnes âgées d’un bracelet électronique pour les cas d’urgence.
— Mise en œuvre d’un vaste programme de construction accélérée de logements sociaux (maisons évolutives) pour les familles les plus vulnérables;
— Garantie d’accès des enfants des milieux les plus pauvres à des services de garderie/crèche et à l’éducation pré-primaire;
— Garantie de la prise en charge de tous les enfants handicapés par l’Etat ;
— Construction d’un minimum de 3000 nouveaux logements durant les prochains 5 ans;
 
Priorité à la jeunesse
— Élimination du chômage chez les 16 à 20 ans, en s’assurant que chaque jeune puisse être, jusqu’à l’âge de vingt ans, soit étudiant, soit en emploi, soit en formation.
— Un comptoir d’orientation sera proposé aux chômeurs;
Promotion des droits des femmes
— Principe d’un salaire égal pour un travail de valeur égale affirmé;
— Renforcement du cadre légal et du mécanisme institutionnel pour protéger les femmes de la violence domestique
— Déploiement de moyens appropriés dans chaque poste de police pour accueillir et aider les victimes de violence domestique
— Révision du Domestic Violence Act et du dispositif des Protection Orders;
— Accès au logement pour les femmes divorcées, mères célibataires et veuves dans le besoin
— Construction d’un hôpital spécialisé;
— Le congé de maternité prolongé de 12 à 16 semaines.
 
Le sport et la culture
— Une attention particulière au football dans une perspective de professionnalisation et de régionalisation;
— Les compétitions inter-écoles seront redynamisées;
— création d’une École Nationale des Beaux-arts
Promotion de la santé publique
— Le Plan Cancer 2015-2020 sera mis en œuvre et un hôpital spécialisé créé avec soins oncologiques de pointe
— Un plan d’action 2015-2020 pour contre le VIH/SIDA sera élaboré et mis en œuvre, avec le concours des ONG;
— Création d’un Observatoire de Santé Publique avec des facilités de recherches
— Refonte globale du dispositif de soins de santé au niveau des quartiers sera enclenchée avec l’établissement d’un réseau de médecins de famille/ médecins de proximité;
—  La construction d’un hôpital gériatrique;
— Les attributions et pouvoirs régulateurs du Medical Council et du Dental Council seront revus.