Le stress et l’anxiété sont des réalités qui nous dépassent. Les accepter comme faisant partie de notre quotidien est primordial pour espérer les combattre efficacement. Une pratique régulière du yoga se révèle bénéfique pour atténuer leurs effets. Manjusha Coonjan, médecin et spécialiste de yoga, éclaire Scope sur le sujet, en soulignant les vertus antistress du yoga.

Le stress et l’anxiété sont deux notions différentes. “Le stress agit dans notre corps et notre esprit lorsque nous sommes soumis à une pression ou une agression de notre environnement. L’anxiété renvoie à la tendance de tout être humain à anticiper et à grossir les difficultés, parfois à s’en créer ou à en imaginer, alors qu’il n’y en a pas ou qu’elles sont mineures. C’est en quelque sorte la capacité à amplifier ou à créer soi-même du stress”, souligne Manjusha Coonjan. Le stress est tout à fait sain et nécessaire car il agit comme un système d’alarme pour rendre l’organisme alerte et le protéger d’un éventuel danger. “Il est au corps ce que le détecteur de fumée est à la maison. C’est seulement lorsqu’il est prolongé et sans possibilité de récupération que le stress pose problème.”

@viaportflorida.com
Photo Illustration

La prof de yoga précise qu’on est seulement stressé si nos symptômes de tension physique ou psychique disparaissent à distance des soucis (le soir, en week-end, en vacances). Nous sommes anxieux si ces symptômes persistent même loin des problèmes (on y repense après coup, on les anticipe).
“Face à des réactions de stress excessives, il est recommandé de faire un bilan médical, car certaines maladies peuvent en être sinon la cause, du moins un facteur facilitant.” Néanmoins, une pratique de yoga régulière va aider la personne à

éviter le stress et l’anxiété pathologique. “Il agit de la posture, le pranayama, la relaxation et la méditation, simultanément avec le counseling ou un suivi psychologique”, souligne notre interlocutrice.

Guérison et joie de vivre.

Le yoga nous touche à cinq niveaux : physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel (voir hors-texte). Le bénéfice le plus important est la guérison et le fait d’avoir accès à la joie de vivre. “Le yoga apporte une détente profonde du corps, aide à respirer correctement, à être plus calme en général, à se concentrer plus facilement, à avoir une meilleure humeur, moins ou pas de palpitations, d’angoisses et autres symptômes somatiques”, précise Manjusha Coonjan.

En somme, le yoga est une science complète qui va englober la santé dans tous ses aspects. Le côté physique, mental, émotionnel, énergétique et spirituel par les huit membres : Yamas (comportement envers les autres par la non-violence, vérité, honnêteté, préservation de l’énergie, non-possession); Niyamas (l’autodiscipline par la propreté, le contentement, l’austérité, l’étude de soi et l’attitude de lâcher prise); Asana (postures), Pranayama (les techniques de respiration), Pratyahara (le retrait ou la transcendance sensorielle), Dharana (concentration), Dhyana (méditation profonde), Samadhi (état d’absorption dans l’absolu). Pour éviter que le stress n’interfère dans notre quotidien, la thérapeute estime “qu’une pause du mental par des activités sportives, les loisirs, la musique, la danse, entre autres, s’avère nécessaire”.

Cinq postures de yoga antistress
– Tree pose
– Warrior III
– Viparita Karani
– Child pose
– Savasana

Comment marche le yoga ?

Le yoga nous touche à cinq niveaux.
Physique : Pour exécuter les postures, on doit se concentrer sur nos actions. Si on est bien aligné ou en équilibre, avec cette convergence d’attention sur le corps, l’esprit est dirigé loin des pensées (négatives ou positives), ce qui nous permet de faire le vide.
Énergétique : Le système d’énergie se compose de vaisseaux microscopiques contenant des corpuscules sanal. Ces canaux coïncident avec les méridiens d’acupuncture (MTC) ou nadis (ayurveda), dont la circulation s’améliore avec la pression ou les étirements. Quand la circulation d’énergie est libre, on se sent léger et bien dans sa peau.
Émotionnel : On n’a pas grand contrôle sur les émotions parce qu’elles sont le résultat d’un déséquilibre. La pratique de posture et de techniques respiratoires aide à enlever les blocages créés par les émotions dans le corps physique et énergétique. Par exemple, on a du mal à s’exprimer devant son patron; on étouffe les pensées et les émotions. Le yoga aide à se débarrasser de ces blocages.

Mental : Le repli de l’attention des organes sensoriels, le dirigeant avec une concentration soutenue sur le corps (posture), le souffle (pranayama) ou tout simplement avec différentes techniques de méditation, nous aide à faire le vide, à lâcher prise et à rester dans le moment présent.

Spirituel : En restant dans le moment présent, de nouvelles perspectives nous sont ouvertes, un peu comme des objets qu’on aperçoit dans une nouvelle pièce lorsqu’on demeure longtemps dans cet espace pour observer attentivement. Les solutions ou la leçon que nous devons saisir d’une situation de notre vie nous viennent tout simplement à l’esprit pendant les instants d’introspection et de méditation de notre pratique du yoga.