Afin de rendre hommage à Yeshna et Reshma Rughoobin, une marche blanche a eu lieu aujourd’hui à 11h30 à Centre de Flacq. Âgées de 14 et 54 ans respectivement, petite-fille et grand-mère avaient été agressées mortellement le 26 février dernier à leur domicile, à Camp-de-Masque-Pavé.
À la marche en hommage aux deux victimes, plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement pour compatir à la douleur de leurs proches. Le petit Tushal Rughoobin, qui avait également été agressé, n’a pas pris part à la marche. Ses parents ont préféré qu’il n’ait pas à revivre ce traumatisme. Parmi les divers intervenants figuraient plusieurs religieux. Pour certains proches des deux victimes, l’auteur présumé de ce double drame, un adolescent de 17 ans, « li merit lapeinn kapital… ».
Le 26 février dernier, l’adolescent aurait débarqué chez les Rughoobin et aurait eu une altercation avec Reshma, avant de lui asséner plusieurs coups de couteux fatals. L’adolescent aurait alors attendu que rentrent les autres occupants de cette demeure, le petit-fils et la petite-fille de sa première victime, Tushal et Yeshna, pour les agresser à leur tour. Bien que grièvement blessé, le petit Tushal est parvenu à s’échapper. Sa soeur aînée a toutefois perdu la vie. Le présumé agresseur avait ensuite tenté de se donner la mort. Il est toujours hospitalisé. Questionné ce matin, une source de la Major Crime Investigation Team (MCIT) confie que les officiers attendent sa décharge pour poursuivre l’enquête.