Mathieu Carosin Drum School est une école de batterie créée en 2002 par Mathieu Carosin à Mare d’Australia. Quinze ans après les débuts, le batteur de 28 ans raconte à Scope le parcours de son école et comment il partage sa passion pour la batterie avec ses élèves.
8h40. À peine arrivé à l’école, Grégory Jasmin, 10 ans, se met derrière la batterie et dépose son cahier de musique sur le pupitre pour pouvoir lire la partition qu’il devra jouer devant toute la classe. Sans doute un peu anxieux par la présence de Scope, l’un des plus petits de la bande commence à donner le rythme. Quelques secondes plus tard, Mathieu Carosin vient à son aide et lui montre la prise allemande, une technique d’utilisation de la baguette. “Pour jouer à la batterie, il suffit de jouer quelques notes en rebondissant la baguette à son point d’équilibre, que l’on écrase sur la peau synthétique du tom basse, une caisse posée sur trois pieds ayant un son plus grave.”
De tels conseils, Mathieu Carosin ne se prive jamais de les donner à ses élèves, âgés entre 6 et 45 ans. Ceux qui fréquentent cette école de batterie atypique n’apprennent pas uniquement la maîtrise de l’instrument. La discipline est de rigueur et les règles s’appliquent à tout le monde. “Il pleut beaucoup aujourd’hui; mais les autres jours, si quelqu’un arrive en retard, il doit faire des exercices supplémentaires. Comme dans une école classique, on frappe avant d’entrer. Nous sommes tous proches, mais je me dois d’inculquer les bonnes valeurs à mes élèves afin qu’ils soient non seulement de bons batteurs mais des gens qui savent respecter les autres”, confie cet ancien de l’Atelier Mo’Zar, qui s’est bâti une belle réputation sur la scène locale.