Revoilà l’entraînement Gujadhur! Après s’être montrée discrète lors des deux dernières journées, la casaque bleu électrique et écharpe rouge s’est rappelée aux bons souvenirs de ses partisans en s’adjugeant un beau doublé, son deuxième de la saison. C’est Mount Hillaby qui sonna le réveil de la plus vieille écurie du turf avant que Roman Manner ne vint doubler la mise dans l’épreuve phare. En s’imposant de bout en bout, ce dernier a permis à Ramapatee Gujadhur d’ajouter une troisième course principale à son tableau de chasse cette saison et il devient, dans la même foulée, le sixième entraîneur à passer la barre d’un million de roupies en terme de stakesmoney. L’entraînement Rousset, qui commence petit à petit à retrouver sa vitesse de croisière, ne fut pas en reste et s’est lui aussi octroyé un doublé grâce aux hot favourites Gharbee et Karraar. Quant à Rameshwar Gujadhur et Jean-Michel Henry, ils ont pu tirer leur épingle du jeu par l’entremise de Ravatak (sur tapis vert) et Right To Tango respectivement. À noter que la carte de cette journée, qui à l’origine était constituée que de sept épreuves, vit la tenue que de six après l’annulation de la 4e course vendredi après-midi suite au retrait de Flash Drive pour cause d’incapacité physique.
Auteur d’une bonne rentrée derrière un intouchable Nordic Warrior, Roman Manner avait une belle carte à jouer dans une course qui ne réunissait que les seconds couteaux de la catégorie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’élève de Ramapatee Gujadhur se montra exact au rendez-vous en s’adjugeant une facile victoire acquise from pillar to post.
En l’absence d’un véritable frontrunner, il ne fallait pas chercher loin pour trouver un potentiel meneur. Vu qu’ils étaient les seuls à s’être imposés de bout en bout dans le passé, les regards furent en toute logique tournés vers Roman Manner et Ashanti Gold. Toutefois, le gris se montra hésitant à l’ouverture des boîtes et Yashin Emamdee n’en demanda pas mieux pour propulser Roman Manner dans la position tête et corde. Alors que d’aucuns pensaient qu’Ashanti Gold allait tirer avantage de la ligne droite que lui confère un 1500m pour compenser son départ moyen, Donavan Mansour campa sur sa position, ce qui facilita davantage la tâche de Roman Manner aux avant-postes.  
Avec autant de loisir à l’avant, Yashin Emamdee régla à la perfection le pas de sa monture. Vu le manque de rythme, Recall To Life n’eut d’autre choix que de courir proche du pas, à l’extérieur de François Bernardus, idéalement calé à la corde tandis qu’Ashanti Gold, Skippyjon Jones et Bastille Day constituaient le reste du champ.
Après avoir endormi le peloton sur les 500 premiers mètres, Roman Manner devait durcir la cadence en pleine descente. Au même moment, on remarqua que Donavan Mansour tenta d’améliorer la position d’Ashanti Gold mais Derreck David ne l’entendit pas de cette oreille en contrant cette offensive.
Yashin Emamdee devait en remettre une couche au 600m lorsqu’il fila les rênes à sa monture. Monté aux bras, Recall To Life tenta de rester au contact au contraire d’Ashanti Gold qui donnait des signes de détresse. Bastille Bay et Skippyjon Jones ne firent pas grosse impression tandis que Sunil Bussunt attendit la dernière ligne droite pour lancer franchement François Bernardus.
Roman Manner avait plein sous les sabots au sortir du virage. Sunil Bussunt tenta de s’infiltrer entre la monture d’Emamdee et celle de David mais le passage de referma. Il n’eut d’autre choix que de bifurquer à droite pour continuer sa progression. À l’avant, Roman Manner continua de plus belle et se permit même le luxe de se démarquer de ses adversaires dans les cent derniers mètres. François Bernardus conserva le premier accessit devant Recall To Life qui n’eut pas le même rayonnement au finish, conséquence d’avoir suivi de trop près. Bastille Day arracha la quatrième place à un decevant Ashanti Gold sur lequel Mansour nous a habitués à mieux. Roman Manner boucla les 1500m en 1.31.33, ce qui constitue la meilleure marque sur la distance jusqu’ici cette saison.