Après Ashley Chesters qui s’est imposé mardi à l’île aux Cerfs, François Calmels, vainqueur de l’édition 2013 du Mauritius Golf Masters, a montré qu’il était se sentait chez lui au Four Seasons Golf Club at Anahita. Accompagné de joueurs amateurs malgaches invités par la banque BNI Madagascar, il a remporté hier le Bank One Pro-Am, de bon augure avant la compétition professionnelle qui se dispute sur trois jours, à partir d’aujourd’hui.
François Calmels, natif de Paris, a montré qu’il faudra une fois de plus compter sur lui cette semaine à Anahita. On se souvient de lui remportant le trophée en 2013 après une remontée fantastique, privant Hennie Otto d’un titre qui lui tendait pourtant les bras. Le Français a récidivé en remportant le Bank One Pro-Am, qui lui a servi de dernier tour de reconnaissance avant d’entrer dans le vif du sujet aujourd’hui avec le tournoi pro.
« Mes amateurs étaient un peu stressés au début, mais j’ai essayé de les détendre. Le parcours est somptueux et c’est une chance de pouvoir jouer ici. On a partagé une excellente journée en équipe, on a plutôt bien joué et ça me met en confiance pour la suite », a-t-il déclaré après sa partie.
Cette équipe BNI Madagascar composée de François Calmels, François Douessy, Tantely Douessy et Monique Noyon s’impose sur le score de 129 en net, avec un petit coup d’avance sur l’équipe emmenée par le pro Édouard Dubois avec les amateurs Marc Wust, Laurent Fenoglio et Marion Robert (131). À la troisième place de ce Pro-Am, on retrouve l’équipe de l’Irlandais Damien McGrane, accompagné par Ignacio Espana, Evelyne Dentressangle, Lo Thiap Hing. Cette équipe remporte également le classement en brut.
Grâce au travail des jardiniers d’Anahita, le parcours est en condition optimale pour accueillir une 6e édition du Mauritius Golf Masters. Les organisateurs ont tenu leur promesse d’un champ de joueurs exceptionnels, du plus haut niveau international, avec la présence de joueurs de référence du Tour européen tels que Nicolas Colsaerts (Belgique), Hennie Otto (Afrique du Sud), Edouard Espana (France), Niclas Fasth et Johan Carlsson (Suède) ou encore Adrian Otaegui (Espagne).
Le tournoi, qui s’est toujours positionné comme un révélateur de grands talents mondiaux (Bernd Wiesberger, Ben An, Matthew Fitzpatrick, Benjamin Hébert ou encore Jaco Van Zyl sont passés par Anahita), a déniché cette année deux jeunes Anglais dont on entendra très probablement parler dans les mois et années à venir. Ainsi, Jimmy Mullen et Ashley Chesters sont deux des attractions de cette 6e édition. Le Français Sébastien Gros en est une autre, car il est l’un des joueurs les plus en vue en ce début de saison sur le Tour européen.
Comme l’année dernière, le tournoi a attribué deux invitations à des joueurs mauriciens : Ludovic Bax et Andy Palayandi. Le public mauricien est d’ailleurs convié à les soutenir ce samedi 5 décembre à Anahita pour le dernier tour du tournoi. Place ainsi au tournoi professionnel, dont les deux premiers tours se disputent en Alliance. Ils seront donc 32 chanceux au total à partager les parties avec les 32 professionnels.