Ils seront huit à se disputer l’épreuve principale ce samedi après le retrait de Ryder Cup. Auréolé de son succès classique dans la Coupe d’Or l’année dernière, One Cool Dude en sera à son premier engagement 2016 et un rapide coup d’oeil sur la carte laisse présager qu’il sera le cheval à battre, même s’il rend du poids à tous ses adversaires.
Hormis sa prestation catastrophique dans le Maiden, One Cool Dude a été exact au rendez-vous l’année dernière, concluant sa campagne avec une victoire de prestige dans la dernière classique de la saison. S’il a certes été ménagé ces dernières semaines, One Cool Dude compte suffisamment de galops dans les jambes pour espérer débuter victorieusement samedi prochain. C’est sans surprise qu’il sera le compétiteur le plus pénalisé au niveau du handicap, mais mais comme il devrait être bien servi au niveau du rythme, il se retrouvera dans des dispositions idéales pour bien conclure. Il demeure le favori logique de cette épreuve.
En Casey’s War, Ricky Maingard possède une autre belle carte à jouer. Malgré le poids des années, le valeureux fils de Casey Tibbs se montre toujours compétitif et il semble n’avoir gardé aucune séquelle de sa première participation. Fort de sa première ligne, il ne nous étonnerait guère de le voir doubler la mise. Les deux coursiers de l’entraînement Maingard devront cependant bénéficier d’un bon rythme pour pouvoir s’illustrer et la présence de Nordic Warrior va certainement jouer en leur faveur.
En effet, le véloce coursier d’Alain Perdrau en sera à sa course de rentrée et il semble sur papier être le plus rapide du lot. Il abordera curieusement le parcours du jour pour la première fois depuis qu’il évolue sur notre turf. Si la distance peut sembler courte, il possède tout de même la capacité de décourager ses adversaires de par l’allure soutenue qu’il impose. S’il n’est pas inquiété dans sa démarche, il devrait pouvoir accrocher une marche du podium.
Liquid Motion semble bien parti pour réaliser une nouvelle bonne prestation après sa rentrée encourageante. Pour peu qu’il soit l’auteur d’une meilleure mise en action, le porte-drapeau de l’entraînement Merven devrait défendre crânement sa chance. Le seul hic demeure toutefois sa mauvaise ligne. L’entourage d’Albert Mooney s’attend aussi à une bonne prestation de leur poulain après son premier engagement 2016 très prometteur. Il pourrait cependant trouver plus rapide que lui au départ, ce qui lui compliquera la tâche car il paraît moins percutant en attentiste.
La casaque bleu électrique sera, elle, représentée par Roman Manner et Silver Bluff. Le premier nommé, le choix d’Emamdee, compte beaucoup de galops sous les sabots et devrait être dans une forme appréciable pour cet engagement. Afin de conserver ses chances de réussite intactes, il devra impérativement être devant le favori afin d’essayer de le surprendre au démarrage. Silver Bluff pourrait, lui, trouver la compétition dure face aux meilleurs coursiers de l’île mais il ne part pas battu d’avance, vu qu’il excelle sur la fraîcheur. Quant à Zhan Hu, le parcours et le handicap plaident certes en sa faveur mais il devrait sortir le grand jeu pour exister dans ce champ.