Victorieux le 12 mai et le 26 mai respectivement, les coursiers Maxamore et Aspara ont été disqualifiés suite à la détection d’un produit illicite (16-beta-hydroxystanozol) dans leurs échantillons d’urine et de sang d’après-course. De plus, les deux coursiers de Gilbert Rousset ont tous deux été suspendus pour six mois.

Après ce double cas de dopage, Maxamore est donc disqualifié dans la deuxième course de la 7e journée. Gameloft (Ioannis Poullis) a été promu vainqueur, Sky High Flyer (Ashkay Balloo) 2e, Freddie Flint (Juan-Paul Van der Merwe) 3e, Deal- er’s Charm (Brandon Louis) 4e. Il en est de même pour Aspara, dominateur lui aussi de la deuxième course du 9e acte de la saison. Rebel Alliance (Rochard Oliver) est proclamé vainqueur sur tapis vert, Chester’s Wish (Jameer Allyhosain), Ouzo (Juan-Paul Van der Merwe), et Euroklidon (Ker- sley Ramsamy) étant les trois placés de l’épreuve. Aussi, selon le Rule 208A (4) (b) (b) du Mauritius Turf Club, Maxamore purge une suspension avec effet immédiat et qui se terminera le 22 novembre prochain. La sanction d’Aspara s’étale du 1er juin à minuit 1er décembre 2018.

Le communiqué du MTC, signé Stéphane de Cha- lain, Chief Stipendiary Steward, rappelle que ces deux cas de dopage font l’objet de « police investigation ». Aussi, les Racing Stewards ont ajourné cette double enquête à une date ultérieure, laissant aux autorités policières de compléter les leurs.