Au terme de huit ans de litige entre la Mauritius Commercial Bank (MCB) et la Mauritius Union Assurance (MUA) concernant des réclamations d’assurances pour un montant de Rs 737 millions à la suite du détournement de fonds (la fameuse affaire MCB/NPF), un accord est intervenu entre les deux parties hier après-midi. Au terme de cet  » Out-of-Court Settlement « , qui demeure sujet au  » Regulatory Consent « , la MCB recouvre un montant de Rs 250 millions sur les 881,6 millions détournées suite à des initiatives de l’ancien Chief Manager de la MCB Robert Lesage jusque début 2003. De ce fait, la banque commerciale s’est engagée à retirer les procès en réclamations logées en Cour suprême contre la MUA, à l’exception de ceux concernant le braquage du Main Vault de la MCB le 14 février 2005 avec une somme de Rs 57 millions emportées.
Cet accord entre la MCB et la MUA met un terme à ce qui peut être considéré comme l’un des procès de réclamations d’assurances le plus onéreux, compte tenu des  » Legal Fees  » déjà encourus par les deux parties alors que le procès n’a pas encore été entendu sur le fond par les instances judiciaires. Le litige avait déjà été porté devant les instances judiciaires britanniques à Londres avec une véritable armada de conseils légaux étrangers et mauriciens engagés des deux côtés. La MCB maintenait que les polices d’assurances souscrites avec la MUA couvraient les risques de détournement alors que les réassureurs étrangers de la compagnie d’assurances à Londres campaient sur des positions contraires, contestant les réclamations de Rs 737 millions de la MCB.
A la lumière du dénouement dans l’affaire MCB / NPF d’hier après-midi, que ce soit du côté de la MCB ou de la MUA, l’on met l’accent sur l’avenir.  » Dans la conjoncture, après huit ans de débats pour savoir qui a tort ou raison par rapport à la couverture d’assurance de cette affaire, nous pensons que le moment est venu de Move Forward au lieu de continuer à s’empêtrer dans le passé « , a lancé l’une des sources autorisées ayant suivi toutes les étapes de l’affaire depuis le 14 février 2003, date à laquelle celle-ci a éclaté au grand jour, et ce après des journées de tractations, que ce soit au QG de la MCB ou à l’Hôtel du gouvernement.
Dès hier après-midi, la direction générale de la MCB a informé la Banque de Maurice des résultats de cet accord et la MUA en a fait de même avec le régulateur du secteur des assurances, notamment la Financial Services Commission (FSC). Les autorités boursières ont été averties de cet arrangement aux termes des Listing Rules. Le montant global que versera la MUA sera de Rs 250 millions, dont Rs 100 millions sous forme de  » Redeemable Preference Shares  » de la MUA à la MCB.