MCCI/ SCIENCES PO AIX : Former pour promouvoir l’innovation managériale

Jean-Marie Peretti, professeur et chercheur en Ressources humaines et enseignant à l’ESSEC Business School et à l’Université de Corse et président de l’Institut International d’Audit Social, a animé hier une conférence ayant pour thème l’audit social. Le conférencier a traité des diverses problématiques concernant les ressources humaines. Le domaine d’application de l’audit social, la nature des prestations de l’audit social et les connaissances et compétences et qualités requises d’un auditeur social, étaient les thèmes abordés entre autres. L’objectif des « Matinées de Sciences Po » est la mise à niveau continue des compétences en vue de promouvoir l’innovation managériale, économique et sociale des entreprises.
C’est à l’hôtel Hennessy Park, Ébène, que la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), en collaboration avec la grande école française Sciences Po Aix, a reçu les cadres des entreprises des secteurs public et privé, pour la plupart des directeurs de ressources humaines, pour la première conférence des « Matinées de Science Po » pour l’année en cours. Cette conférence ayant pour thème l’audit social, fait suite à celle qui avait été organisée en octobre 2012 sur l’Intelligence économique. Compte tenu de la conjoncture économique difficile, expliquent les organisateurs, il est indispensable de définir un nouveau contrat entre les salariés et les entreprises, d’où la mise en œuvre de l’audit social. Ce contrat, appelé le « nouveau pacte social », repose sur les engagements réciproques et crédibles des deux parties. Il est important de considérer toutes les attentes de solutions et à tous les niveaux des hiérarchies. Selon une étude menée par le Professeur Peretti et ses collaborateurs, il y a une forte attente de reconnaissance et d’équité des différentes générations de salariés et la génération des plus anciens.
Le Professeur Stéphane Boudrandi de Sciences Po Aix s’est dit heureux d’avoir concrétisé ce projet de formation avec le Centre d’Études Supérieures (CES) de la MCCI, suite à plusieurs mois de travail et d’évaluation. Il explique que le choix des thèmes des « Matinées de Sciences Po » ne s’est pas fait au hasard. « Ces thèmes d’actualités mondiales ont été choisis judicieusement en concertation avec le CES de la Chambre de commerce à Maurice. Nous sommes confiants que Maurice possède tout le potentiel pour devenir le centre d’excellence en formation dans la région, d’où un besoin de formations pointues pouvant répondre aux enjeux sociaux et économiques », souligne le Professeur Boudrandi. Les « Matinées de Sciences Po » sont des formations à la carte. Une session avec un thème particulier aura lieu chaque mois et ce jusqu’en décembre 2013. Les entreprises peuvent s’enregistrer pour toutes les conférences ou choisir le thème qui leur convient le mieux ; ce qui permettra à un plus grand nombre de cadres d’assister à ces formations de haut niveau. Les conférences qui auront lieu en fin de mois, dureront une demi-journée et seront animées par des conférenciers internationaux, experts dans leurs domaines respectifs.
Transfert de connaissances
« La MCCI est très satisfaite de la forte participation lors de la première conférence sur l’audit social. Cela démontre l’intérêt que portent nos cadres à parfaire leur connaissance en matière de gestion de ressources humaines. Nous avons voulu nous rapprocher davantage de cette grande école française en permettant aux entreprises locales et régionales de bénéficier de ce transfert de connaissances et d’expériences pour mieux s’armer à faire face aux situations sociales et économiques difficiles. Cette collaboration nous permettra de monter en gamme et surtout d’améliorer notre éventail de formations afin de proposer aux entreprises de Maurice et de la région une qualité d’enseignement digne des grandes institutions françaises », a pour sa part expliqué Ashraf Joomun, directeur du Centre d’Études Supérieures de la MCCI.
Jean-Marie Peretti, Professeur et chercheur français en ressources humaines est pour sa part confiant du progrès de Maurice en termes de gestion des ressources humaines. « Les entreprises mauriciennes démontrent un intérêt grandissant pour le développement des stratégies concrètes en vue de faire face aux changements qui opèrent au niveau du personnel. De plus, l’audit social, qui est le levier de la rentabilité des entreprises, est également lié à la performance durable de celle-ci. Le renforcement des compétences dans l’audit social et dans la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) permet de développer la performance économique et sociale. » Le développement et la reconstitution du lien entre l’entreprise et les salariés, mais avant tout l’engagement des entreprises, nécessitent l’audit social. Il rajoute que « parler de personnel, ce n’est pas considérer que les hommes sont des ressources mais que les hommes ont des ressources ».
Les autres thèmes qui seront présentés sont : « L’entreprise, son image, sa marque : vecteur majeur de la conquête des marchés » ; « L’information stratégique : matière première de la création de richesse » ; « L’arbitrage international, mode alternatif de règlement des litiges » ; « Les mutations économiques : une nouvelle donne mondiale », « La psychologie de l’engagement : construire l’adhésion dans l’entreprise » ; « Micro-finance : une nouvelle voie de création d’emplois » ; « Développement durable/responsabilité sociétale de l’entreprise : faire face à ses responsabilités globales ».
Le Centre d’Études Supérieures de la MCCI compte poursuivre sur cette voie pour les prochaines sessions à venir tout en restant à l’affût des nouvelles opportunités. Le but est d’identifier de nouveaux partenaires susceptibles de proposer, à l’avenir, des formations de très haut niveau, en adéquation avec les attentes d’un marché de plus en plus compétitif.