MENACÉE D’EFFONDREMENT : La caserne de Port-Louis au centre des préoccupations

La caserne de pompiers de Port-Louis, construite en bois en 1906, est à nouveau au cœur des préoccupations. Avec les menaces persistantes d’effondrement, la Fédération des syndicats du service civil réclame la fermeture immédiate de ce lieu.
Face à l’urgence de la situation, la Fédération des syndicats du service civil (FSSC) devrait adresser une correspondance dès lundi au Premier ministre Navin Ramgoolam pour réclamer la fermeture de la caserne des pompiers de Port-Louis. Pour justifier ses inquiétudes, le président du syndicat Narendranath Gopee fait référence à deux rapports en date de 2009 qui avaient mis en lumière l’état délabré de ce bâtiment en bois.
« À cette époque, des inspecteurs de la Health and Safety Division du ministère de la Fonction publique avaient soumis un rapport pour que des ingénieurs fassent une visite des lieux. Les experts devaient confirmer que le bâtiment n’est pas safe. Suite aux deux rapports, la municipalité de Port-Louis a pris l’initiative en 2012 de peindre la caserne. Ce qui s’est révélé être une mauvaise idée », explique le président de la FSSC.
La caserne des pompiers de Port-Louis, avance Narendranath Gopee, est rongée par les termites. Avec cette situation préoccupante qui perdure, la FSSC se dit inquiète par rapport à la santé et la sécurité des soldats du feu qui y sont affectés. « Le bâtiment peut s’effondrer à tout moment. Les pompiers n’y sont pas à l’abri. Au niveau du syndicat, nous avons l’impression qu’ils sont des laissés-pour-compte », déplore Narendranath Gopee.
L’autre inconvénient, selon la FSSC, se situe au niveau des équipements. « Il est impossible d’entreposer le camion avec échelle télescopique à la caserne de Port-Louis à cause de ce bâtiment vétuste. En ce moment, ce véhicule se trouve à Coromandel alors qu’il est destiné à combattre des incendies touchant des gratte-ciel qu’on trouve principalement à Port-Louis. Avec les embouteillages entre Coromandel et Port-Louis, ce camion spécial arrivera-t-il à temps lors d’un incendie ? » s’interroge Narendranath Gopee.

Commentaires

"Les experts devaient confirmer que le bâtiment n’est pas safe. Suite aux deux rapports, la municipalité de Port-Louis a pris l’initiative en 2012 de peindre la caserne." Quoi ? Le fait de repeindre un batiment ne resoud pas un probleme structurel ? Meme un maquillage ne va pas resoudre un serieux probleme medical, alors... Je pensais que, dans un pays tropical, n'importe quelle personne responsable et competente mise en charge de l'entretien d'un batiment en bois (meme partiellement) - surtout s'il s'agit d'un vieux et beau batiment et pas simplement d'une "latrine" au fond d'un jardin - aurait su que celui-ci doit etre imperativement traite contre les "carias". De toute evidence, je revais et je dois revoir ma copie ! Ca me fait penser a un vieux dicton : "Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage". N'y a-t-il pas un espace de 30-40 metres carres pour construire un garage pour ce camion avec echelle telescopique ?

Look at this institution! We are in 2013 and we still use such a piece of structure for our poor fellow fire fighters!
Common, in mauritius, they have bagatelle,sunset boulevard...all new stuff those south africans are pouring in the pockets of those few who are corrupt from toe to feet! Mauritias, please go on the roads, it's high time for you to say "NO" to injustice...go on the roads, we can't tolerate to have such structure for a Capital's Fire Brigade...this also, we can't blame the private sector and ask groupe médine for money!!! please government of mauritius, do something for the welfare of those people who'll risk their life for u, those firemen!! i am writing this from very far, as i hope you guys listening to this, can do something.