Merci de tout coeur Richard Michaël Cathan !

L'émotion était forte lundi en l'église anglicane de St-Paul, Vacoas, lors de vos obsèques pour vous dire un dernier “à Dieu’’. Votre long séjour terrestre, qui a pris fin à 97 ans, a été un combat successif pour offrir une vie de qualité au plus grand nombre. Les concélébrants, à l'instar de Mgr Ian Ernest, évêque de Maurice, ont eu les mots justes pour décrire le sens de votre vie: “Toujours prêt”, selon la devise des Scouts que vous avez aidés à fonder avec d'autres et dont la haie d'honneur que vous le rendait bien.
Que ce soit au service de la Nation, comme Lieutenant dans l'armée coloniale britannique au cours de la Seconde Guerre mondiale, le signe de recconnaissance a été cette interview de la délégation des Anciens combattants durant la dernière semaine avant votre trépas. Ou comme fidèle patriote et fonctionnaire zélé au sein des ministères comme le soulignait, dans son témoignage, votre filleul Alberto Mariette. 
Permettez-moi de m'associer à cet hommage.
Aux côtés d'Aline, née Bonne, votre bien-aimée épouse, qui fut totalement partie-prenante de tout votre engagement au service des plus démunis et qui, par moments, ouvrait ses propres voies d'engagement personnel.
C'est dans le champ social que je vous ai vu exceller. Merci d'avoir initié et accompagné la structure du Senior Citizen Council au sein du ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, en 1996. D'ailleurs n'avez-vous pas créer un des premiers 'Hostel' pour l'accueil d'enfants et de jeunes abandonnés ou dits délinquants? Et n'est-ce pas en famille que vous vous êtes impliqué dans cette entreprise? Mais avant de servir, vous étiez convaincu qu'il fallait d'abord se former en vue de “mieux valoir afin de mieux servir” ! Ce qui explique votre mariage avancé pour aller poursuivre vos études universitaires en couple, à Londres. Ce qui vous a bien préparé au poste de Commissaire de la Sécurité sociale, poste que vous avez honoré. Merci d'avoir été ce citoyen hors pair, qui suivait l'actualité du pays en écoutant les nouvelles télévisées et en lisant les journaux jusqu'à vos derniers jours. Et quand l'occasion le nécessitait, vous n'hésitiez pas à saisir votre stylo pour écrire aux autorités ou alors vous rédigiez ce qui pouvait contribuer à un projet de loi pour promouvoir les droits sociaux. Toute notre gratitude pour avoir été ce grand frère 'Role Model'.
Bon et loyal serviteur, jouissez de ce repos, bien mérité, en toute quiétude et en paix auprès de Gianella, votre fille aînée, et Aline, votre épouse qui vous ont précédé.
A sa fille Véronique, à son gendre Ulrich Meier-Tesch,1er Secrétaire dans une Ambassade d'Allemagne et à son petit-fils Yannick nos sincères et profondes condoléances.


Commentaires

Merci pour ce bel hommage largement merite! Ce monsieur a ete un veritable 'role model', un fonctionnaire integre, un patriote emerite, bref un temoin de la saveur propre au "sel de la terre" dont nous parle l'Evangile!