Le Ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha a fait le lancement d’une exposition tournante de la maquette du Metro Express ce lundi 26 mars à la municipalité de Port Louis en présence du Lord Maire, Daniel Laurent et des conseillers de la ville. Cet exposition permettra au public de prendre connaissance du projet selon le ministre.

Nando Bodha a expliqué que cet exercice se fera autour de l’île. La maquette passera dans la municipalité de chaque ville et les différents conseils des districts. Le ministre a profité de l’occasion pour expliquer en détail le fonctionnement du Metro Express. Le MEL Ltd (Metro Express limited) est la compagnie que le gouvernement a mis en place pour gérer le Metro Express.

Selon le ministre des Infrastructures publiques, la vision du gouvernement est d’étendre le projet dans le Sud, vers l’Est et de rajouter que c’est un projet que le GM envisage depuis les années 90. Le projet au coût de Rs 18.8 milliards  » p pren forme et nou ban zenfan qui pou en beneficié » a tenu à faire ressortir le ministre.

Le Métro Express comprendra 18 stations avec des Urban Terminals dans chaque ville. Le premier train arrivera à Maurice vers Mai-Juin 2019 et  » si tout va bien, le premier train roulera en Septembre 2019 sur le trajet de Rose-Hill/Port-Louis ». Le Urbos 100 comprendra sept wagons et sera d’une capacité de 400 passagers par trajet.

Le Métro roulera de 25 à 30 km/h dans les villes alors que sur les distances reliant par exemple Barkly à Richelieu, il ira jusqu’a les 80km/h. Question timing, le Métro fera Curepipe/Rose-Hill en 20 minutes, Quatre-Bornes/Vacoas ou Vacoas/Curepipe en 7 minutes . Ce qui sera un grand avantage pour le public a assuré Nando Bodha.