Sony Languilla, alias Sonny Rasta, un maçon résidant à Rose-Hill, fait face à un procès sous une accusation de meurtre sans préméditation devant les Assises. Il est accusé d’avoir été un des auteurs du meurtre de Prithiviraj Gajadhur, ex-Senior Health Inspector de la mairie de Port-Louis. Le procès a débuté hier avec l’audition des premiers témoins de la poursuite.

Un jury, composé de sept hommes et deux femmes, a été constitué pour trancher. Sonny Rasta est le second suspect arrêté dans le cadre du meurtre de Pritviraj Gajadhur, dont le cadavre a été découvert avec 13 coups de couteau dans un terrain vague rue Edison, à Rose-Hill. Le crime a été commis le 26 août 2012. La première suspecte arrêtée était Jessica Prisca Agéon Martinel. Lors de son interrogatoire dans les locaux de la MCIT, Sonny Languilla a rejeté toute participation à l’agression à l’arme blanche de cet inspecteur municipal, qui sortait d’une maison de jeu du centre-ville de Rose-Hill. Il n’avait cependant pas nié le fait qu’il se trouvait sur les lieux du crime « at the material time ». Il avait ajouté qu’il s’était interposé à un certain moment car il y avait une dispute entre Jessica Martinel et la victime.

Il est reproché aux deux prévenus d’avoir attiré Prithiviraj Gajadhur dans un guet-apens en vue de le dépouiller de ses gains à la maison de jeu. Le jour du drame, la victime avait quitté son domicile, sise rue Robert Edward Hart, Stanley, vers 18h30. La famille de la victime avait rejeté catégoriquement la thèse selon laquelle l’inspecteur municipal aurait
sollicité les faveurs d’une femme se trouvant dans les parages de Coin Idéal la nuit. Toutefois, les enquêteurs de la police n’avaient pas trouvé d’explications plausibles quant à la présence de la victime sur ce terrain abandonné.

Jessica  Prisca Agéon Martinel avait écopé de 25 ans de prison devant les Assises
pour ce crime en juillet 2017. Dans ce procès intenté à Sonny Languilla aux Assises, Me
Azam Neerooa, Acting Assistant DPP, représente la poursuite.