La sentence dans le procès intenté au Rodriguais Jean Alex Ravina pour le meurtre de sa compagne Anne-Marie Casimir sera prononcée le 27 mars.

Cette affaire remonte à 2014. Le corps sans vie d’Anne-Marie Casimir, maman de 23 ans habitant Montagne-Goyave, à Rodrigues, avait été retrouvé sur la route principale de Dans Bébé, non loin de son lieu de résidence.

La police avait arrêté Jean Alex Ravina son ex- compagnon, de qui elle vivait séparée depuis deux ans pour cause de violence domestique. Jean-Alex Ravina n’aurait pas supporté qu’Anne-Marie abandonne leur fille unique de huit ans afin d’aller rencontrer son nouvel amant. Il avait surpris la victime et son nouveau copain et avait attendu qu’ils se séparent avant de s’en prendre à la mère de sa fille de huit ans.

La jeune femme aurait tenté de prendre la fuite dans les bois. Après avoir rattrapé sa victime, Jean Alex Ravina lui a asséné un coup de couteau dans le dos avant de la projeter à terre.