Le procès intenté au milliardaire sud-africain Peter Wayne Roberts pour le meurtre de sa petite amie, Lee Ann Palmarozza, a repris ce matin. Le Presiding Judge a, dans son “ruling”, accédé à la motion qu’avait logée Me Gavin Glover, SC, la semaine dernière. Ce dernier contestait le témoignage d’un skipper de l’Anahita Resorts sur un incident qui se serait produit durant le séjour du couple sud-africain. Le juge a soutenu que « le droit de l’accusé à un “fair trial” doit prévaloir ». Le skipper Rajiv Jeebodh ne sera donc pas entendu. Par ailleurs, d’autres témoins ont déposé.
Après avoir écouté les arguments en droit des deux parties, le juge Benjamin Marie-Joseph a tranché en faveur de la défense. Lors des plaidoiries, les deux hommes de loi, après avoir soulevé plusieurs points de droit, avaient demandé au juge de trancher pour un fair trial tant du côté de la Poursuite que de la défense. D’autres témoins qui devront déposer dans les jours à venir pourraient aussi être concernés par cette motion.
Par ailleurs, le Police Constable Domun a été appelé à la barre des témoins. Le policier s’était rendu le 6 janvier 2015 à Anahita Resorts pour récupérer trois DVD de l’IT Officer de l’hôtel. Ces DVD contenaient des enregistrements des événements du 29 décembre 2014, de 11h à 2h du matin le 30 décembre. À une question de Me Glover pour déterminer si l’officier avait visionné la vidéo à l’hôtel, le témoin avait répondu que l’enregistrement étant trop long, l’IT Officer lui avait donné un back-up qu’il avait visionné à son bureau. Par ailleurs, l’IT Officer d’Anahita Resorts, Chetanund Jagun a aussi déposé. À partir des enregistrements des caméras CCTV de l’hôtel, il avait produit 18 clichés des déplacements de Peter Wayne Roberts le 29 décembre 2014. L’hôtel était équipé de 19 caméras appartenant à Brinks Security et 12 autres pour Anahita. Me Mehdi Manrakhan a alors demandé au témoin d’expliquer ce qu’il y avait sur les photos. À l’heure où nous mettions sous presse son témoignage se poursuivait.
Rappelons que Lee-Ann Palmarozza, 35 ans, avait été retrouvée sans vie dans une piscine de l’Anahita Resorts dans la nuit du 28 au 29 décembre 2014. Alors que Peter Wayne Roberts avait déclaré qu’il allait se mettre à la disposition des enquêteurs et qu’il ne devait rentrer en Afrique du Sud que le 11 janvier, Peter Roberts avait tenté de quitter Maurice le 2 janvier. C’est là que la police avait procédé à son arrestation. Le milliardaire sud-africain avait fait valoir son droit au silence.