MICHEL HALBWACHS ET JEENARAIN SOOBAGRAH : « Assainir la situation financière du MTC »

(nouveaux commissaires administratifs)
Poignée de main entre Jeenarain Soobagrah et Michel Halbwachs après leur élection hier

L’un a terminé largement en tête liste (205), l’autre le suit à 17 longueurs aux suffrages d’hier soir. Mais Michel Halbwachs, 52 ans, et Jeenarain Soobagrah, 65 ans, les deux nouveau commissaires administratifs élus, partagent la même volonté dans leur mission 2013 : assainir une situation financière du Mauritius Turf Club, qui est au plus mal.

Michel Halbwachs, quel sera votre priorité en tant que nouveau membre du board des commissaires administratifs ?
Je pense que la priorité des priorités demeure les finances du Mauritius Turf Club qui, comme vous le savez, ne sont pas au beau fixe à l’heure actuelle. Il est primordial que l’on accorde toute l’attention voulue à cet aspect sans pour autant négliger les autres dossiers que nous devons traiter.

Vous êtes perçu comme une force tranquille dans le giron. Comment entrevoyez-vous vos nouvelles fonctions maintenant que vous serez sous le feu des projecteurs ?
Écoutez, je pense qu’être commissaire administratif c’est avant tout pouvoir travailler en équipe. Si on ne travaille pas en équipe on ne pourra produire les résultats escomptés. Cela dit, je tâcherai d’aider le club au mieux de mes capacités tout en essayant d’être moi-même.

C’est un secret de Polichinelle que le dernier board était marqué par pas mal de tiraillements, ce qui l’empêchait de fonctionner convenablement. Pensez-vous qu’avec le nouveau cru le board retrouvera toute sa sérénité en cette année 2013 qui s’annonce difficile ?
Certainement. Je ne vois pas pourquoi tel ne serait pas le cas, d’autant que, désormais, avec une majorité certaine, il sera plus facile de travailler. À nous maintenant de justifier la confiance placée en nous.

Jeenarain Soobagrah, vous retrouvez le poste de commissaire administratif après avoir occupé les mêmes fonctions de 2002 à 2007. Quelle est votre évaluation de la situation depuis votre dernier mandat et aujourd’hui ?
Pour le moment je ne peux me prononcer car j’étais absent de l’administration, quoi que je n’avais pas pour autant coupé tout lien avec les courses. Cela dit, je pense que la nouvelle équipe va tout prendre en main et je crois fermement que l’on va travailler avec beaucoup de confiance pour l’avancement des courses qui, qu’on le veuille ou non, demeurent le sport favori de beaucoup de Mauriciens.

Quel sera votre apport au board au sein duquel vous avez siégé pendant cinq ans ?
Écoutez, comme vous le dites, j’ai déjà occupé ce poste par le passé. J’ai aussi été commissaire des courses et chronométreur. Donc, je suis sur un terrain qui ne m’est pas du tout étranger. Je vais apporter toute mon expérience, mes connaissances et compétences pour aider autant que possible le club à aller dans la bonne direction.

Et quel sera votre priorité en tant que nouvel élu au sein du board ?
Sans hésitation aucune, je dirai évidemment les finances.

Commentaires

Selon le genie reporteur du journal, un vote d'un membre au MTC vaut une longeur. Sans commentaires!