Michel Platini inaugure le centre technique du football mauricien

Michel Platini coupant le ruban traditionnel en présence du président de la République Sir Aneerood Jugnauth et le président de La MFA, Vinod Pursennoo

 

Le Centre technique de la Mauritius Football Association (MFA) a été officiellement inauguré hier, cinq ans après la pose de la première pierre. C'est le vice-président de la Fédération internationale de football (FIFA) et président de l'Union européenne de football (UEFA), le Français Michel Platini, qui a coupé le traditionnel ruban.

Un projet entièrement financé par la FIFA au coût de $ 400 000 (Rs 12 M) qui comporte au rez-de-chaussée une salle de documentation, un auditorium, une salle à manger accommodant jusqu'à 80 couverts, une cuisine, trois bureaux administratifs, une salle de musculation, des vestiaires et une espace loisir. À l'étage se situent des dortoirs d'une capacité de cinquantaine de lits. On y relève neuf chambres de quatre lits et cinq de deux lits.

" C'est un petit bijou. C'était et cela reste un projet ambitieux pour le football mauricien car dans ce monde de globalisation, avec l'accent sur la démocratisation et la décentralisation du football, il est plus important d'avoir un centre de ce calibre. Nous avons l'ambition de faire de ce Centre technique le Clairefontaine de Maurice. L'infrastructure est déjà là. II faut désormais le transformer en un centre d'excellence ", a fait ressortir le président de la MFA, Vinod Persunnoo.

Il a fait un appel au ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et au président du Comité national olympique mauricien (CNOM), Philippe Hao Thyn Voon, pour un travail de concert afin de voir comment utiliser ce centre non seulement pour le football, mais également pour le sport mauricien dans son ensemble. " Je compte aussi solliciter d'ici peu le ministre de l'Éducation afin d'inclure le projet sport-étude dans le cursus scolaire. "

Devanand Ritoo a abondé dans le même sens. Il soutient qu'il est primordial de rester unis. " L'heure n'est pas aux actions individuelles mais à des actions concertées avec comme seul but le développement continuel de notre football. Cette synergie et cette prise de conscience sont cruciales dans le cadre de ce processus de relance. Je n'ai pas de doute que ce centre viendra apporter une valeur ajoutée aux structures déjà en place ", a-t-il remarqué.

Le président de la République, sir Anerood Jugnauth, estime lui que c'est un petit bijou que le monde footballistique doit utiliser à bon escient. " Le centre est équipé de toutes les facilités. J'espère que cela aidera nos footballeurs à se perfectionner davantage pour l'avancement de notre football. "

Et à Michel Platini - un habitué de Maurice dont il en est tombé amoureux depuis juin 1975 - de conclure. " La Fifa est au service des fédérations nationales. Nous les accompagnons dans leur développement. Nous ne pouvons les faire gagner des trophées. À eux d'en profiter pour façonner des joueurs qui peuvent mener le foot mauricien vers des sommets ".