MISSION PROMOTIONNELLE : Le PM dirigerait une délégation en Côte d’Ivoire

Une mission de haut niveau comprenant des représentants du secteur public et des hommes d’affaires sera en déplacement du 25 au 30 novembre en Côte d’Ivoire. C’est ce qu’annonce le Board of Investment (BoI), qui précise que cette délégation pourrait être dirigée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.
Selon le BoI, un forum des affaires entre des opérateurs économiques mauriciens et des représentants du secteur privé ivoirien se tiendra à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le 30 novembre. La rencontre servira de plateforme pour des contacts directs entre des acteurs clés de divers secteurs économiques de la Côte d’Ivoire et la délégation mauricienne, et ce en vue de conclure des partenariats. « Possibilities for strategic alliances, franchising, project financing will also be part of the agenda to promote Mauritius as a service platform for the region », souligne le BoI.
La mission mauricienne aura également l’opportunité de visiter la Zone Franche de la Biotechnologie, des Technologies de l’Informatique et de la Communication, qui se trouve à Grand Bassam. Les opérateurs économiques pourraient être appelés à apporter leur contribution au développement de cette zone franche dans le cadre d’un renforcement de la coopération économique entre les deux pays. Une coopération souhaitée par les dirigeants ivoiriens et mauriciens.
Du côté d’Enterprise Mauritius, on annonce la tenue de deux réunions acheteurs-vendeurs à Nairobi, Kenya, du 13 au 15 novembre, et à Kampala, Ouganda, les 16 et 17 novembre. Enterprise Mauritius souhaite ainsi améliorer la visibilité des produits mauriciens sur ces deux marchés d’Afrique de l’Est, tout en mettant en place un partenariat plus fort entre les opérateurs économiques locaux et ceux des pays africains concernés. Enterprise Mauritius rappelle que le Kenya et l’Ouganda font partie du bloc économique du COMESA et que les produits mauriciens bénéficient d’un accès hors taxe à ces marchés.
Les exportations mauriciennes vers le Kenya se sont élevées à Rs 907 millions en 2016. Par contre, nos exportations vers l’Ouganda ont été nettement plus faibles, soit de Rs 46 millions en 2015. Une quinzaine d’entreprises locales pourraient participer à cette campagne promotionnelle. Les produits locaux qui seront proposés aux acheteurs kényans et ougandais sont variés : prêt-à-porter, articles de maroquinerie, textiles pour le secteur hôtelier, sacs en papier, bougies et autres produits d’artisanat, meubles, articles en métal, jus de fruit, céréales et produits alimentaires.