Le leader du MMM, Paul Bérenger, a remobilisé ses troupes hier lors d’une réception de fin d’année organisée par la régionale de la circonscription N° 19 à Rose-Hill. Tout en reconnaissant la nécessité de tirer des leçons de la performance du MMM à l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes, il a souligné la nécessité de rebondir pour les élections générales.

Paul Bérenger a réitéré que le MMM n’adoptera pas une attitude de business as usual après l’élection partielle. Il a souhaité à nouveau le renouvellement des instances de son parti au début de l’année. Ce qui permettra de renouveler les responsabilités au sein du MMM.

Revenant sur les résultats des élections, il a souligné que la personnalité d’Arvin Boolell a contribué à sa victoire. Il estime que l’élu travailliste a également bénéficié du vote des électeurs du MSM, qui n’avait pas présenté de candidat. La volonté du MMM d’aller seul aux élections générales a été soulignée à nouveau par le leader du MMM. « Même si beaucoup ne nous croient pas, je maintiens que nous irons seuls aux prochaines élections générales », a-t-il dit. Il a observé qu’il existe un courant au sein de son parti qui se prononce en faveur de la constitution d’un front de gauche. Il a affirmé ne pas être insensible à cette idée qui sera débattue dans les instances du MMM.

Pour sa part, Deven Nagalingum a évoqué le problème de l’eau dans la région de Rose-Hill. De plus, il a annoncé l’institution d’un comité permanent de campagne regroupant les représentants dans des branches opérant dans l’entourage des écoles de la circonscription.