Lors de la conférence de samedi, Paul Bérenger a commenté les agissements de la Speaker au sein du parlement ainsi que l’affaire de bail accordé à Showkutally Soodhun et son fils.

Le leader des mauves s’est dit « attristé » par les événements à l’Assemblée nationale. « Sa gouvernement soi disant Lepep la inn pouri completement, li triste ce qui nu parlement inn devini ».

Il a ensuite déploré l’attitude de la Speaker, Maya Hanoomanjee, la semaine dernière. « Après trois ans et demi à ce poste, elle ne connait toujours pas ses Standing Orders. La speaker est au-dessus de tout. Une speaker qui est pire que jamais. Elle est allée jusqu’à traiter les Advisors de “gopias”. Dans quel autre pays il y a ce genre de Speaker ? », s’interroge-t-il.

Showkutally Soodhun a aussi été vivement critiqué. « On termine avec les Rs 15 millions du député Raj Dayal, maintenant c’est au tour des Rs 48 millions de l’ex-ministre Soodhun et son fils. C’est du “traffiking” avec les biens du peuple, une honte ! », a lancé Paul Bérenger.

Il n’a pas manqué de fustiger le ministre mentor, Anerood Jugnauth, qui « a porté secours » à Showkutally Soodhun dans cette affaire.

Paul Bérenger est aussi revenu sur la visite du prince saoudien à Maurice, la semaine dernière, dénonçant un « manque de respect » envers le prince en raison de l’organisation qu’il a qualifiée de « déplorable ». Et d’ajouter : « Ce n’est pas possible de les traiter ainsi avec une absence de protocole. Que nous soyons d’accord avec l’Arabie Saoudite ou pas, c’est un grand pays, il faut le traiter avec respect ». Paul Bérenger considère notamment que « isi koumadir zouzou Showkutally Soodhun ».

En ce qu’il s’agit du scandale sur le fait que les femmes n’aient pas été admises au dîner, Paul Bérenger se dit « révolté ». Il poursuit: « Tou zafer prive, diner priver, bez cass pa prive. Koumadir sans Soodhun sa ministre la pa ti pu vini ». Il a relevé que le prince saoudien est venu à Maurice « non pas à cause de Soodhun », mais « dans le cadre d’une tournée officielle ».