» Nu demane Ivan Collendavello freeze privatisation et augmentation frais delo, laisse le prochain gouvernement pran decision ki bizin pran ». C’est sur ces notes que le leader des mauves,  Paul Bérenger a tenu à commenter les divers questionnements autour de la privatisation de la Central Water Authority(CWA) lors de la conférence de presse de ce samedi 14 avril.

Il est d’ailleurs revenu sur un point abordé lors de la dernière séance parlementaire axé sur le Non Revenu Water tout en étant trés critique envers le ministre des Services publics et de l’énergie, «  Plus vite Ivan Collendavelloo partira, mieux se sera pour le pays, li p mislead the house, li enn menteur ! «  a-t-il fait ressortir.  Il a fait ressortir que la Non Revenu Water, soit la perte d’une quantité d’eau par les tuyaux défecteux ou des vols, comprend 60 % de pertes.

Du coté de la Central Electricity Board(CEB) le leader des mauves avance que cette mis en oeuvre de la création de trois sociétés soeurs de l’organisme est pour lui une « privatisation déguisée, just pu manipule des milliards » 

Lors de son discours, il a également mis en exergue son souhait de voir Sudhir Sesungkur quitter son poste. Selon le leader des mauves, l’affaire entourant le Quantum Global, ne pourra pas être géré par la Financial Service Commission (FSC). Selon ce dernier, il est nécessaire de renforcer cet organisme par des experts qualifiées. « recrute dimoune solide parski la p manz ar bane problem international » a-t-il ajouté.

Il a aussi abordé la crise au sein du MMM avec le « congé »de Pradeep Jeeah du BP. Il regrette que cette information a fuité dans la presse et que la réunion au n°4 ait été saboté.Le statu-quo sera adopté pour l’instant.