Selon Samir Sobha, la sélection de Maurice de futsal a été suspendue pour deux ans et non deux éditions de la CAN

Après le retrait de la sélection mauricienne de futsal (dirigée par Théodore Timboussaint) de la Coupe d’Afrique des Nations à Laayoune au Maroc, qui s’est déroulée la semaine dernière et qui a pris fin samedi, le président de la MFA, Samir Sobha, a donné ses explications et fait part de ses regrets du désistement de Maurice à la presse marocaine Hespress. Il revient également sur les sanctions qui seront infligées par la Confédération africaine de football (CAF) à Maurice.

« Je voudrais, avant tout, présenter nos excuses au Royaume du Maroc et à la FRMF, et aussi à la CAF pour avoir retiré l’équipe, mais nous ne pouvions pas faire autrement », a-t-il déclaré à Hespress. Il fait mention du Royaume du Maroc car Laayoune est considéré comme un territoire non-autonome sous occupation marocaine. « Pour moi, ce retrait était vraiment une surprise. Nous ne nous attendions pas du tout à cela », déclare Sobha.

Alors que le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs a dû venir en aide à la MFA afin que les joueurs puissent retourner au pays, le n°1 de la fédération de football a souligné qu’il n’a pas été, « assez clair avec le gouvernement parce que, vu que nous avions dit que nous participons à une CAN au Maroc, le gouvernement n’interfère pas dans nos affaires, ils ne sont même pas rentrés dans les détails pour savoir où se déroulait cette CAN. »

En ce qu’il s’agit des joueurs mauriciens faisant partie de ce groupe, Samir Sobha souligne : « Il y avait un grand engouement au niveau de notre équipe et nos joueurs voulaient vraiment terminer le tournoi. Ils sont un peu déboussolés, mais ça va aller, nous allons travailler dessus et nous allons leur remonter le moral. »

Après le retrait de l’Afrique du Sud, la CAF a infligé à cette équipe une suspension de deux éditions de cette compétition et une amende de 75 000 dollars. Maurice devrait également recevoir la même sanction, mais Samir Sobha a souhaité démentir cette information. « Dans la lettre que j’ai reçue de la CAF, nous avons une amende de 75 000 dollars, et aussi nous serons suspendus pour deux ans et non deux CAN », conclut-il.