«MON ÎLE» À TROU AUX BICHES : L’IRS préféré des cambrioleurs

“Mon île” à Trou aux Biches détient probablement le record de l’IRS du Nord le plus souvent visité par les cambrioleurs. En moins d’un mois, les habitants de cet IRS ont subi une vingtaine de vols de jour et de nuit et jusqu’à l’heure, la police n’a retrouvé aucun voleur.
Situé à la sortie de Trou aux Biches en direction de Pointe aux Piments, Mon île est un complexe de 27 villas de luxe, dont une dizaine sont encore en construction. Construit par un promoteur d’origine italienne, ce complexe a bénéficié du patronage de la BOI et chaque villa a été vendue pour environ de Rs 40 millions. Même si les villas ont été livrées en retard, les relations entre le promoteur et les propriétaires ont été au beau fixe jusqu’à tout récemment. Jusqu’à ce qu’ils découvrent les nombreux défauts de construction et fassent des réclamations. Le promoteur faisant la sourde oreille, les propriétaires se sont tournés vers la BOI sans grand résultat. Ils ont alors décidé de s’organiser pour prendre le contrôle du complexe en recrutant un nouveau syndic, l’ancien travaillant pour le compte du promoteur. C’est depuis ce changement de syndic que les vols ont commencé dans le complexe, dont un tiers est encore en construction, ce qui multiplie les risques de vol. Depuis le changement de syndic, une vingtaine de vols ont eu lieu, les cambrioleurs semblant avoir un plan des lieux et choisissant de préférence les téléviseurs et les équipements de cuisine. En dépit des nombreuses déclarations à la police, les vols continuent de plus belle, le dernier ayant eu lieu avant-hier en pleine journée. Affaire à suivre