La Competition Commission n’a pas tardé à réagir à l’annonce officielle du rachat de Monoprix par la chaîne de supermarchés Winner’s. Cette instance a initié une enquête sous le règlement 5 (1) © des Rules of Procedure en vue d’étudier si le Merger entre Winner’s et Monoprix est sujet aux dispositions sous la section 48 de la Competition Act.
« The enquiry will assess whether there are reasonable grounds to believe that the transaction will result in a substantial lessening of competition in any market in Mauritius », soutient la Competition Commission, qui annonce une enquête sur le rachat de Monoprix par la chaîne de supermarchés Winner’s. L’organisme régulateur accorde un délai (jusqu’au 15) aux parties intéressées à soumettre des représentations formelles pour démontrer notamment que la Competition Act a été respectée.
Commentant cette démarche, l’executive director de la Competition Commission, Deshmuk Kowlessur, souligne que « at this stage, it cannot be said whether the transaction between IBL and CMPL will substantially affect competition and if an in-depth investigation is warranted ». Il nuance que « I believe that it needs further assessment, which I will do during the enquiry ». Néanmoins, il ajoute dans le communiqué officiel au sujet de cette enquête que « mergers are usually beneficial », car « they bring efficiencies which in turn can benefit the economy and consumers ». Il indique : « Some mergers are benign to competition. However, certain mergers may be detrimental to competition and consequently to consumers and the economy at large. This is why important mergers are usually assessed by competition agencies to determine in which category that merger falls. Where a merger is detrimental to competition, consumers and the economy, the CCM will intervene to remedy the situation. »
Depuis le week-end dernier, le groupe IBL, qui gère les supermarchés sous enseigne Winner’s, a annoncé sa décision de faire l’acquisition des 90,96% des actions de Harel Mallac Co. Ltd au sein de la Compagnie des Magasins Populaires Ltée. Justifiant cette démarche d’instituer une enquête, la Competition Commission avance que Winner’s et Monoprix sont deux importants éléments du secteur de la distribution à Mauritius. « Winner’s is one of the largest chain of supermarkets in Mauritius. Furthermore, IBL Ltd which controls Winner’s is also active in other sectors and operates at different levels of the retail distribution supply chain. Monoprix may also be active at different levels of the supply chain, at least in relation to its own operations. »
Après la date-butoir du 15 août, la Competition Commission décidera s’il y a lieu d’aller de l’avant avec une enquête sur une éventuelle cartellisation dans le secteur du commerce au détail ou non…