La famille Foo Kune est mêlée dans une nouvelle controverse dans le monde de l’organisation des paris. Cette nouvelle affaire concerne un transfert d’actions de la société Bet On Line Ltd dans Play On Line Ltd à Call On Line Ltd, intervenu vers la fin de l’année dernière. Une des actionnaires de Play On Line Ltd, Ouma Devi Ramalinga Chetty, par le truchement de son avoué, Me Pazany Thandrayen, a porté plainte auprès du Central CID en vue de réclamer une enquête dans les affaires de ces trois sociétés engagées dans l’organisation de paris aux courses et pour les matches de football à l’étranger et des paris au téléphone.
Les faits remontent au 12 novembre de l’année dernière avec la compagnie Bet On Line Ltd faisant adopter deux résolutions, dont la première porte une opération de Buy Back de 145 000 de ses propres actions et une nouvelle constitution. Selon les documents officiels, Ouma Devi Ramalinga Chetty aurait entériné la première résolution et non la seconde.
Or, la principale concernée par le truchement de son avoué, affirme que « she never conferred a mandate upon Mr J. Dhanjee to represent her for the purposes of ther passiong the said two resolutions and indeed she was never made aware of the passing of the two purported resolutions ». Et ce n’est pas tout. Un dénommé Li Ting Chung, qui n’était plus actionnaire de la société suite à un transfert de ses titres depuis le 27 octobre de l’année dernière, avait pris part au vote. Poursuivant l’énumération de maldonnes, Ouma Devi Ramalinga Chetty note qu’il n’y avait aucune Board Resolution pour disposer de 180 000 actions détenues par Bet On Line Line au sein de Play On Line en faveur de Call On Line Ltd. Cette dernière société est sous le contrôle exclusif de la famille Foo Kune avec pour conséquence que Bryan Foo Kune, un des directeurs de Bet On Line Ltd, se mettant en position flagrante de conflits d’intérêts. « There was therefore a patent conflict on interest and it is questionable whether the said dealings were in the best interests of the company », ajoute le conseil légal dans la communication, qui fait également état d’une série de  Share Buy Back impliquant d’autres membres de la famille Foo Kune.
Ouma Devi Ramalinga Chetty, qui réclame de la direction de Bet On Line Ltd toute la documentation officielle lors de l’adoption de ces résolutions, s’insurge contre le fait que « she was not informed of the passing of the alleged unanimous resolution of shareholders on the 12 th November 2014 whereby the company purportedly adopted une new constitution ». L’avoué Thandrayen demande au Central CID d’ouvrir une enquête sur des infractions et des violations commises sous le Companies Act.
Affaire à suivre.