Les membres de la délégation mauricienne, soit les ministres Gobin, Gayan et Sesungkur aux Seychelles pour la réunion ministérielle d'ESAAMLG en fin de semaine (photo : State House Seychelles)

Faute de pouvoir faire amender le Mutual Evaluation Report de juin déclarant la juridiction “Non-Compliant” aux dispositions du GAFI, Maurice se console d’une note d’intentions de la présidence seychelloise Port-Louis, qui s’apprête à soumettre une nouvelle demande de “Re-Rating” le mois prochain, devra attendre jusqu’à avril 2019 pour rétablir sa réputation dans la lutte contre…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In